Jean Chrétien prononce la phrase de trop et le Web s'enflamme

Une phrase choc!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,374 1.4k Partages

On va se le dire d'entrée de jeu: on a eu droit à toute une émission de Tout le monde en parle, dimanche soir, alors que les invités de Guy A. Lepage et Dany Turcotte étaient réellement du gros calibre. Parmi eux, le premier ministre canadien Justin Trudeau pour parler de la légalisation du cannabis, les musiciens Serge Fiori et Louis-Jean Cormier, la journaliste Denise Bombardier et l'ancien premier ministre Jean Chrétien.

Chrétien était sur le plateau pour parler de la sortie de son livre «Mes histoires», qui souligne le 25e anniversaire de son entrée en fonction en tant que premier ministre du Canada. Et il en a profité pour raconter quelques anecdotes croustillantes, concernant notamment Bill et Hillary Clinton, la reine Élisabeth II et de sa soeur de 99 ans et neuf mois.

Il a également donné sa version de la fameuse Nuit des longs couteaux:

«La version c'est que je suis arrivé chez moi à 11h. J'ai un témoin, c'est Aline. En arrivant, Aline me dit que le ministre de la Colombie-Britannique ça fait trois fois qu'il appelle. Et là il me dit "tu en as une nouvelle constitution parce que la Colombie-Britannique va embarquer, la Saskatchewan, l'Ontario et les quatre provinces maritimes". Et Trudeau m'avait dit quelques moments avant ça "si tu as sept provinces, représentant 50% de la population, qui était la formule d'amendement acceptée par René Lévesque lui-même, il dit j'accepterai peut-être."»

Les propos de l'ancien premier ministre qui ont le plus fait réagir ont été lorsqu'il a parlé de la langue française. 

«Je suis un Canadien, j'ai pas de problème avec ça. Je suis un Québécois aussi. Je suis de langue française, je suis catholique, puis je suis pas mêlé», a-t-il notamment répondu à Denise Bombardier lorsqu'elle a affirmé que ce n'était un secret pour personne qu'il n'était pas en faveur de donner au Québec les pouvoir que réclamaient René Lévesque.

Jean Chrétien affirme qu'il avait fait part à l'ex-ministre Claude Charron qu'il pourrait avoir un bon deal pour le Québec. «Charron m'a dit perd pas ton temps, parce que nous on ne signera jamais rien. Parce qu'on est des séparatistes. On veut sortir du Canada, demande moi pas de signer pour avoir une nouvelle constitution au Canada, on veut sortir du Canada. 

Mais LA phrase qui suscité le plus de réactions est venue lorsque Serge Fiori lui a demandé pourquoi il ne comprenait pas que le Québec devrait être un pays. 

«Pourquoi pas voir le Québec comme un pays?, a demandé Fiori. Pourquoi vous ne pouvez pas reconnaître la beauté du Québec comme un pays. Dans sa langue, dans sa culture, dans ses institutions, dans ses ressources? Je ne peux pas comprendre ça.»

Et la réponse de l'ancien premier ministre:

«Écoutez, c'est parce que vous n'êtes pas de mon avis. Si vous parlez français aujourd'hui c'est parce que le Canada existe. Les francophones de la Louisiane ça n'existe pratiquement plus. Les francos du nord des États-Unis sont disparus.»

Une phrase qui a créé une véritable onde de choc sur les médias sociaux. Voici d'ailleurs certaines des réactions qu'on a vues sur Twitter:

«Voyons donc #JeanChrétien le Canada a sauvé la langue française!! N'importe quoi! Vous en fumez du bon...»

«Jean Chrétien illogique: " Les québécois parlent encore français grâce au Canada". Comme si un Québec indépendent deviendrait anglophone! »

«Toute une réécriture de l’histoire par Jean Chretien. Pas de rôle dans la Nuit des longs couteaux? Le Qc français grâce au Canada alors qu’il s’est opposé bec et ongles à la Loi 101 et à la «société distincte» ? Ça devrait tous nous replonger dans les livres d’histoire. »

Visiblement toujours très vif très d'esprit, l'ancien premier ministre a terminé son entrevue en faisant rire tout le monde.

« J'ai une soeur qui a 99 ans et 9 mois, et elle met de l'argent de côté pour ses vieux jours. Alors, vous êtes pas à veille de vous débarrasser de moi! »

Partager sur Facebook
1,374 1.4k Partages

Source: Tout le monde en parle · Crédit Photo: Capture d'écran Tout le monde en parle