Hugo Dumas révèle qu'un autre personnage important va quitter jeudi à District 31

Les téléspectateurs ne sont pas au bout de leurs peines.

Monde de Stars
Hugo Dumas révèle qu'un autre personnage important va quitter jeudi à District 31

Après que Stéphane « Poupou » Pouliot eut été assassiné froidement dans l'épisode de jeudi soir, « l'électrochoc » se poursuivra pour les téléspectateurs qui regarderont cette semaine la suite des choses dans District 31, prévient le chroniqueur Hugo Dumas dans La Presse.  Il révèle qu'un autre personnage important mourra cette semaine dans l'émission. 

« Assurez-vous d’avoir des batteries neuves dans votre stimulateur cardiaque – ce bon vieux pacemaker », prévient-il.

Il prévient que non, ce ne sera pas une mort choquante comme celle de Poupou, qui avait été abattu par balles au moment où il venait de découvrir un important lot de cocaïne. Mais le personnage important fera ses adieux jeudi « pour de bon », à ses collègues du district 31, a appris le chroniqueur culturel de la bouche de sources qui travaillent sur le plateau. 

Néanmoins, à ce sujet, Fabienne Larouche n'a rien voulu révéler. « C’est une grosse semaine. On voit que ça ne va pas pour personne dans le 31 », a-t-elle simplement expliqué à La Presse. 

Hugo Dumas a d'ailleurs ses propres prédictions sur l'identité du personnage à qui les téléspectateurs pourraient avoir à dire au revoir. 

Tout d'abord, le chroniqueur se demande si Daniel Chiasson, campé par Gildor Roy, partira. Mais il estime que son départ ne se fera pas à court terme. « Le public l’aime trop et les fans, très investis dans l’histoire, ne pardonneraient jamais à l’auteur Luc Dionne de se débarrasser du bon commandant, qui garde, dans son tiroir, un téléphone branché directement sur les services secrets. Ça ne peut pas être le commandant Chiasson. Pas tout de suite, en tout cas », espère-t-il. 

Il évoque ensuite le cas de Florence Guindon, qui avait été suspendue l'année dernière après un blâme en déontologie. Il estime toutefois que la sergente-détective a encore des choses à faire, notamment avec l'enquête sur le kratom. 

Le chroniqueur pense plutôt que c'est Gabrielle Simard qui tirera sa révérence, comme elle a déjà été prise en otage et que sa fille a déjà été victime d'un enlèvement. Il cite aussi la mort de son mari, abattu dans son camion, et celle de son père, en lien avec l'affaire des terrains dézonés. « Honnêtement, à part la psychose médicamenteuse, il ne lui resterait plus rien de costaud à jouer », écrit Hugo Dumas. 

On sait par ailleurs que le sergent-détective Bruno Gagné, bien qu'il traverse une mauvaise passe, est là pour rester, a par ailleurs promis plus tôt cet automne Fabienne Larouche. 

Lisez sa chronique complète ici