Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Hugo Dumas donne de nouveaux détails importants concernant la fin de la série Nuit blanche

La série s'est conclue lundi soir et ne reviendra pas pour la suite.

Monde de Stars

Après avoir annoncé la semaine dernière la fin de Nuit blanche et que la série ne reviendra pas à l'écran après une seule saison, Radio-Canada persiste et signe malgré la colère des téléspectateurs : le soap sera débranché. Dans La Presse, mardi matin, Hugo Dumas est revenu sur cette fin abrupte et sur la décision du diffuseur public.

Depuis l'annonce de la fin de sa série, une pétition a été créée en ligne et a depuis récolté près de 19 000 signatures afin de faire infirmer la décision de la société d'État. « Les plaintes affluent au service à l’auditoire de Radio-Canada et elles rebondissent aussi dans ma boîte courriel. Les fans de Nuit blanche voient noir », écrit Hugo Dumas. 

Le chroniqueur dit également éprouver beaucoup d'empathie pour les téléspectateurs. « Je les comprends tellement. C’est extrêmement fâchant de s’investir pendant 12 semaines dans une série qui ne révélera jamais tous ses secrets », dénonce-t-il. 

Au départ, le plan proposé par la scénariste Julie Hivon avait étalé les intrigues de la famille Hébert sur trois saisons.

« Le tournage de la deuxième saison – déjà tout écrite – devait même démarrer en mars 2022 pour s’étirer jusqu’en novembre. Mais voilà. Radio-Canada a décidé de ne pas acheter de troisième saison de Nuit blanche aux producteurs de Pixcom. Conséquence ? Il fallait réécrire en catastrophe la deuxième saison afin de boucler toutes les intrigues et offrir une vraie fin aux accros », détaille Hugo Dumas. 

« Le délai de refonte proposé à Julie Hivon était beaucoup trop court, et c’était impossible pour elle de compresser deux saisons en une seule. La plogue a donc été tirée. Voilà pourquoi Nuit blanche s’est conclue lundi soir avec de nombreuses questions en suspens », explique-t-il au sujet de la fin qui a donné des éléments de réponse tout en laissant en suspens plusieurs questions. 

Ainsi, on ne saura jamais qui est le père de Lucas, le complice du masque dans l'assassinat de Loulou, et si le voisin était ou non du bon côté.

Mais malgré les protestations des téléspectateurs, Radio-Canada n'a pas l'intention de faire marche arrière. « Nous comprenons la déception des fans de la série, mais nous n’émettrons aucun autre commentaire là-dessus. Tout a été dit », fait savoir le diffuseur public dans des propos repris par La Presse.

Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!
Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!