Guylaine Tremblay et Édith Cochrane lancent une pointe à Éric Salvail en ouverture de gala

Ouch..!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
174 174 Partages

C'est dimanche soir qu'est présenté le Gala Québec Cinéma qui récompense les artisans du cinéma québécois. On avait bien hâte de voir comment les animatrices Guylaine Tremblay et Édith Cochrane allaient aborder tous les scandales de la dernière année dans leur numéro d'ouverture. Et on doit dire que les deux comédiennes s'en sont très bien tiré. Avec humour, finesse et bon goût.

D'entrée de jeu, les deux animatrices ont affirmé qu'elles étaient très heureuses d'être de retour comme animatrices pour une deuxième année. Elles en ont profité pour lancer une pointe à Éric Salvail, qui lui, ne sera pas de retour comme animateur des Gémeaux, avec Jean-Philippe Wauhtier.

«Bonsoir! Franchement, cette année, merci! Vous nous avez donné toute une année de cinéma. Bravo! L'année passée, les films étaient moyens, mais cette année, wow! Et en plus, on est tellement contentes d'être de retour toutes les deux pour animer le gala. Oui, c'est pas tous les duos d'animation de gala qui peuvent en dire autant...»

Une blague qui a bien fait rire les gens dans la salle. 

Parmi les autres sujets abordés dans le numéro d'ouverture, il y a bien sûr eu toute la vague #MeToo qui est partie du monde du cinéma hollywoodien avec le scandale Harvey Weinstein.

«Comme l'an dernier, on vous a assis à des tables, on vous a servi de l'alcool. C'est parce qu'on veut ça big. On veut que vous vous sentiez aux États Unis, comme aux Golden Globes. Il manque juste des vieux producteurs un peu chauds qui vous taponent et qui vous prennent pour des objets et on est aux États-Unis. D'ailleurs, on veut vous féliciter. Le milieu du cinéma québécois est resté relativement à l'écart des scandales sexuels, cette année. C'est vrai que nous autres dans le milieu on est plus du genre à attendre que les abuseurs soient morts avant de les dénoncer, mais quand même..!»

Une référence bien placée à Claude Jutra. 

La robe de Mélissa Désormeaux-Poulin vole la vedette sur le tapis rouge

Sur le tapis rouge, plusieurs artistes ont fait tourner les têtes. C'est notamment le cas de la ravissante Mélissa Désormeaux-Poulin qui est tout à fait rayonnante avec sa robe couleur lavande de la designer Melissa Nepton.

En entrevue avec Herby Moreau sur les ondes de Radio-Canada, la comédienne, qui est en nomination pour son rôle dans le film Trip à trois, a affirmé qu'elle ne s'attendait pas à gagner. Mais que cette nomination arrivait comme un baume, après avoir vécu des moments plus difficiles, récemment.

«Dernièrement j'ai vécu des choses intenses, donc je le prends juste comme un baume pour mon coeur. Le fait que ça soit une comédie et que je ne suis pas dans mes pantoufles, ça me touche encore plus. Et que c'est mon cinéma, des techniciens, des artisans, qui votent pour nous, donc je suis vraiment touchée. Je suis super fière, mais on va pas se mentir, je ne pense pas gagner ce soir. C'est ben moins de pression comme ça. Je vais juste apprécier. On verra bien!»

«Tu sais, la comédie et le drame ça part quand même du même tronc d'arbre. C'est des branches qui se détachent à la fin, mais le travail reste le même. Il faut juste trouver un rythme, et quand tu es bien entourée, comme je l'ai été dans Le Trip à trois, j'ai été chanceuse, je pense que c'est là qu'on trouve notre rythme.»

Voici la robe en question:

«Pour notre cinéma québécois juste des créations québécoises!
Robe création sur mesure : Melissa Nepton X Isabelle Gauvin 
@melissa_nepton @isabellegauvin 
Maquillage - coiffure : @ameliebruneaulongpre 
Boucle d'oreille : Creation exclusive @flora_ciccarelli ❤️❤️❤️»

Partager sur Facebook
174 174 Partages

Source: Gala Québec Cinéma
Crédit Photo: Gala Québec CInéma