Guy A. Lepage remercie Horacio Arruda, après son passage à Tout le monde en parle

Bravo!

Monde de Stars
Guy A. Lepage remercie Horacio Arruda, après son passage à Tout le monde en parle

Horacio Arruda était de passage sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche soir, pour faire le point sur la crise actuelle et pour revenir une dernière fois sur la tempête dans un verre d'eau qui a éclaté après que le directeur national de la santé publique du Québec ait accepté de participer à une vidéo de danse avec le rappeur Rod le Stod.

Le Dr Arruda est devenu une véritable vedette au cours des dernières semaines et il a su charmer le public québécois avec son authenticité et son professionnalisme. Et après la petite controverse qui a éclaté après les images de lui en train de faire la Danse du confinement, une véritable de vague d'amour a déferlé à son endroit un peu partout au Québec.

L'animateur Guy A. Lepage a tenu à remercier Horacio Arruda d'avoir pris le temps de venir sur son plateau, lundi, en publiant le message suivant sur Twitter:

« Merci @ArrudaHoracio d’avoir accepté notre invitation. Vous êtes un homme de coeur. #tlmep »

C'est vrai qu'avec l'horaire extrêmement chargé du Dr Arruda, c'était un beau geste que d'accepter l'invitation de Guy A. Lepage et son équipe. 

Le passage d'Horacio Arruda à Tout le monde en parle nous a d'ailleurs donné droit à un moment de télévision très touchant alors que pendant l'entrevue de Gino Chouinard - le deuxième invité de la soirée - Guy A. Lepage a demandé à l'animateur de Salut Bonjour de commenter la situation, lui qui avait affirmé sur Twitter avoir ressenti un malaise en voyant la vidéo du docteur Arruda.

« Sincèrement, vous vous êtes bien expliqués là-dessus, mais je dois vous dire un truc. J'ai vu la vidéo en direct. Je ne l'avais pas vue avant et j'ai éprouvé un malaise en la voyant. Mais je n'ai pas commenté en ondes, j'ai laissé l'émission se terminer et après je me suis questionné à savoir si c'était opportun. 

Je me suis questionné si la "vedettarisation" de votre job vous avait pas tendu un piège. Et là j'ai découvert en point de presse le lendemain - et heureusement d'ailleurs - que c'était votre bonté qui vous avait amené à faire cette vidéo-là. Ça s'est retourné contre vous, malheureusement, mais vous avez bien fait de faire le point de presse. 

Et moi j'ai tiré une leçon de ça: poser un jugement sur une situation sans connaître l'envers de la médaille et le contexte, je vais essayer de l'éviter dorénavant. »

À ce moment, Horacio Arruda a expliqué: « Moi, je n'ai aucun reproche aux gens qui ont exprimé leur point de vue. Moi j'ai appris de ça, mais ce que je ne voudrais pas c'est qu'on attaque les autres personnes impliquées. C'est moi qui ai commis l'erreur. »

Et Gino Chouinard ajoute: « Ma première réaction c'est que j'avais un peu que ça pollue votre message de rigueur, que ça masque votre rigidité parce que vos tenez vos libertés entre vos doigts. Mais ceci dit, vous êtes un homme extraordinaire et la vague d'empathie que vous avez eue à votre endroit ça n'a pas de prix, docteur Arruda. C'est extraordinaire ce que les Québécois ont fait majoritairement à votre endroit et vous le méritez parce que à tous les jours vous êtes là, vous nuancez ce qui se passe, vous nous apprenez des mauvaises nouvelles avec une authenticité extraordinaire et je pense que ça vous revient. »

Homme d'équipe et doté d'une grande humilité, le directeur national de la santé publique du Québec a paru très ému par les commentaires de Gino Chouinard, mais il a rétorqué: « C'est bien, mais je voudrais partager ça avec tous les gens de santé publique qui travaillent dans l'ombre, moi je ne suis que celui qui parait en avant. »