Guillaume Lemay-Thivierge publie une photo avec son fils Théodore et c'est fou comme il lui ressemble!

Tous les détails ici

Monde de Stars

Émily Bégin, l'amoureuse de Guillaume Lemay-Thivierge, aime bien partager des photos sur ses réseaux sociaux pour présenter son quotidien à ses abonnés. Elle publie souvent des photos de sa famille et les clichés sont toujours absolument adorables.

Il y a quelques jours, elle a publié une photo adorable de Guillaume et de leur fils Théodore. Ils se ressemblent tellement! Leur fils est tellement mignon avec ses petits cheveux frisés châtains. 

Voici ce qu'elle a écrit dans la description de la photo, publiée via sa story Instagram:

«Mes hommes»

Rappelons qu'Émily Bégin et Guillaume Lemay-Thivierge sont ensemble depuis 2016. Leur fils Théodore est né le 3 février 2017, soit il y a 5 ans. Le couple est marié depuis très peu. 

Voici le cliché en question:

Ils sont tellement mignons! Ils ont les mêmes yeux! Théo grandit si vite, on ne voit même pas le temps passer. 

On est tellement contents pour la petite famille. Ils semblent être très heureux. Leurs sourires percent l'écran.

Pour rappel, après avoir dû reporter leur mariage en raison de la pandémie, c'est le 1er octobre dernier qu'ils ont conclus l'union.

Il y a quelques semaines, Guillaume Lemay-Thivierge confiait en entrevue pour le magazine 7 Jours au sujet du mariage:

« C’est Émily qui mène la barque et elle est très active. Le gros du travail est fait: les invitations sont lancées, l’endroit et le menu sont choisis, et là, on est dans le plaisir de choisir les chansons. Il y aura aussi un beau spectacle durant notre mariage, parce que beaucoup des invités font partie du milieu artistique et savent chanter. J’aide Émily, c’est certain, mais mon niveau d’implication n’est pas le même. Pas parce que ça ne m’intéresse pas, mais simplement parce que des choses lui tenaient plus à cœur, comme la décoration, par exemple. Les préparatifs vont donc très bien, et ce sera un beau mariage. »

« Ce sera un mariage intime, avec une centaine de personnes, soit les gens que nous avons vraiment envie de voir là. »

« Si on avait pu se marier à la date prévue, mon père aurait été là. Maintenant, je me retrouve à me marier sans avoir aucun de mes parents près de moi. C’est dommage, mais, d’un autre côté, c’est une chance que mes parents soient partis rapidement, sans trop souffrir. Il n’y a pas eu de perte d’autonomie ou d’acharnement... J’aurais aimé qu’ils vivent ça avec nous, mais j’aurais surtout aimé qu’ils connaissent davantage mes enfants. »

On souhaite beaucoup d'amour au couple et à la petite famille!