Grégory Charles fait de nouvelles révélations sur la mort de Marie-Soleil Tougas

Tellement touchant...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
733 733 Partages

Le 10 août 1997 a marqué une journée absolument tragique, alors que le Québec perdait l'une de ses personnalités les plus appréciées: Marie-Soleil Tougas. La comédienne avait 27 ans lorsque l'avion dans lequel elle se trouvait avec son conjoint Jean-Claude Lauzon s'est écrasé, lors d'un voyage de pêche dans le Nord du Québec.

Plus de 20 ans après la tragédie, de nombreuses personnes demeurent profondément affectées par le drame. Parmi eux, on retrouve bien évidemment Grégory Charles qui co-animait la populaire animation Les Débrouillards avec Marie-Soleil Tougas. En entrevue à l'excellente émission La vraie nature, Grégory Charles est revenu sur le choc qui a suivi l'accident. 

L'émission, diffusée dimanche soir sur les ondes de TVA, nous a donné de nombreuses révélations très touchantes, alors qu'en plus de Grégory Charles, Judi Richards et Ludivine Reding étaient les invitées de l'animateur Jean-Philippe Dion.

Grégory Charles en a profité pour revenir sur la perte de Marie-Soleil Tougas et ce que cette tragédie a représenté dans sa carrière. Voici un extrait de ce qu'il a affirmé. On vous encourage d'ailleurs fortement à visionner l'épisode en intégralité ici.

«Ça a provoqué plein de choses. D'abord, le choc de la mortalité. Ça n'avait pas de bon sens, ça n'avait pas d'allure dans ma tête. Je lui avais parlé la veille. Ça m'a frappé brutalement, le décès de Marie-Soleil, et je n'ai pas été capable de l'exprimer jusqu'à des années plus tard, l'espèce de deuil qui venait avec ça. C'est arrivé aussi à un moment - moi j'avais fait beaucoup beaucoup de télévision à ce moment-là - donc j'ai pris une pause et je me suis trouvé une job aux États-Unis dans un piano bar à New York. 

Je reviens pour l'anniversaire de quelqu'un à Montréal, et ça adonne que Céline est invitée à cet anniversaire-là. Je m'assois au piano comme je fais d'habitude. Céline arrive, elle s'assoit à côté de moi, on chante on chante. Et à la fin de la soirée, René vient me voir et il me dit "Dernièrement, on a perdu un musicien et un chanteur sur la tournée de Céline. Est-ce que t'accepterais de partir en tournée avec nous? Ça commence demain soir au Madison Square Garden de New York. " 

Et moi, après avoir fait le tour du monde avec Céline, je me suis dit que moi aussi j'avais envie de faire un spectacle et moi aussi j'ai envie d'avoir des milliers de personnes qui viennent voir le show...ça crie, ça hurle... Et c'est ça que j'ai fait! J'ai conçu un spectacle et je ne pensais pas que je me rendrais au Centre Bell mais on s'est ramassé au Centre Bell, on a fait 37 ou 38 soirs.

J'ai fait le tour de tous les producteurs en ville. Tout le monde m'a dit: "ton idée de piger des chansons, c'est le fun pour un rappel...mais ça ne marchera jamais dans un spectacle. Mais moi c'est ça que je fais dans la vie.»

C'est quand même fou de réaliser à quel point la vie est faite de surprises et que même les situations les plus tragiques peuvent nous mener à faire des rencontres ou à prendre des décisions qui peuvent changer complètement notre vie.  

Partager sur Facebook
733 733 Partages

Source: La vraie nature
Crédit Photo: Capture d'écran La Vraie nature