Georges Laraque, atteint de la COVID-19, donne des nouvelles de sa santé «Ça n'a aucun sens»

On pense à toi, Georges..!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La COVID-19 n'épargne personne et elle s'attaque même aux personnes les plus en forme. Parlez-en à Georges Laraque qui se préparait pour un marathon et qui courait 10 kilomètres cinq à six fois par semaine et qui se retrouve aujourd'hui hospitalisé, avec deux pneumonies et de l'oxygène dans les narines pour lui permettre de respirer convenablement.

L'ancien dur à cuire de la LNH a publié une nouvelle vidéo sur sa page Facebook pour donner des nouvelles de son état de santé, quelques jours après avoir annoncé sur les médias sociaux qu'il était atteint du virus et qu'il se trouvait à l'hôpital.

« Salut tout le monde, bienvenue dans mon Ritz-Carlton ici à Longueuil, déclare-t-il à la caméra. Je suis à l'hôpital Charles-Lemoyne, c'est ma troisième journée déjà. Je veux remercier tout le personnel, les infirmiers, les docteurs, tous les gens qui sont ici et qui prêtent main forte aux gens affectés par le virus dans tous les hôpitaux à travers le monde. Je suis vraiment entre bonnes mains ici, les gens sont vraiment exceptionnels. 

Même si je suis infecté, tous les jours ils viennent me voir, ils m'aident, ils mettent leur santé à risque pour m'aider. Écoute, je n'ai jamais pensé que j'allais le pogner, je pensais un peu comme tout le monde que j'étais invincible et que ça n'allait jamais m'arriver, je faisais des commissions pour le monde, des livraisons pour les personnes âgées, je faisais beaucoup d'épicerie pour des gens et pouf, ça m'est arrivé. 

Moi je suis une personne qui souffre d'asthme et ce que ça a fait, ça a affecté mes poumons pas mal, j'ai deux pneumonies dans les poumons en ce moment, j'ai de l'oxygène qui passe dans mes narines pour que je puisse respirer et je vais devoir rester à l'hôpital pendant un bon bout de temps. Ça va prendre très longtemps avant que mes poumons se rétablissent. C'est fou parce que juste avant que ça arrive, je m'entraînais pour un marathon, je courais 5-6 fois semaine, à peu près 10 kilomètres à la fois à tous les jours et là je ne suis pas capable de lever sans être essoufflé pendant 30 secondes. Ça n'a aucun sens, je n'ai plus de cardio. En une semaine j'ai tout perdu déjà à cause de ça, mais au moins je suis encore en vie et je sais que je vais passer à travers. Mais c'est vraiment difficile. Et ceux qui pensent que c'est des complots de gouvernement cette maladie-là, je vous confirme que non. C'est assez sérieux, faites attention, pognez-le pas parce que ça fait mal en crime.  »

Voici la vidéo que l'ancien joueur des Canadiens de Montréal a publiée sur sa page Facebook:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook Georges Laraque · Crédit Photo: Facebook Georges Laraque