Georges Laraque clarifie son opinion sur le vaccin «Je parlais pour moi, je ne vous blâme pas si vous le prenez»

Il tenait à clarifier ses propos

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Georges Laraque a défrayé la manchette, mardi, après une entrevue donnée à Richard Martineau sur les ondes de QUB Radio dans laquelle il affirmait qu'il refuserait de recevoir un vaccin pour la COVID-19.

L'ancien homme fort des Canadiens de Montréal a tenu à clarifier ses propos, mercredi, suite à l'avalanche de commentaires sur les médias sociaux que son entrevue a généré.

Voici ce qu'il a affirmé, mercredi, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

« Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien. Aujourd'hui, je vais faire une clarification sur mon opinion sur les vaccins. Parce que là j'ai vu que ça s'est tellement propulsé de n'importe quelle façon que je pense que c'est important de faire une clarification là-dessus. Et en même temps je vais vous donner un cours de, comment on appelle ça? Sentionnalisme 101. 

Hier, j'ai fait une entrevue à radio QUB avec mon ami Richard Martineau. Et dans l'entrevue avec Richard Martineau, il voulait me parler parce qu'il voulait me demander mon opinion sur le vaccin pour la COVID qui était testé sur les animaux et il voulait me demander si les gens véganes allaient prendre ce vaccin-là.

C'est comme ça que c'est arrivé, ce n'est pas comme si j'avais appelé le Journal et que je voulais tout d'un coup parler de ça. Et quand Richard m'a posé la question, je suis parti à rire parce que je lui ai dit que c'était très sensible comme sujet et que ça allait amener énormément de débats. Je comprends que Richard c'est un gars qui amène souvent des débats, j'aurais pu répondre comme un politicien, mais fidèle à mon habitude, j'ai répondu ce que je pensais.

Voici ce que j'ai dit dans l'entrevue, juste que vous compreniez le sentionnalisme que ce qui est écrit dans le Journal n'est pas du tout la même chose que j'ai dite. Le Journal a mis un titre de fou, un titre sentionnaliste, et là on regarde, on se dit que Georges est contre tous les vaccins, ils nous jugent, c'est la fin du monde. 

Je vais vous résumer un peu ce que j'ai dit dans mon entrevue. Quand j'ai répondu à sa question, il me demandait si les véganes allaient prendre un vaccin testé sur les animaux et j'ai répondu que je n'allais pas juges les gens véganes qui allaient faire ça, parce que je comprends qu'en ce moment il y a beaucoup de personnes qui ont peur et que probablement qu'il y a des gens véganes qui vont prendre le vaccin du COVID même s'il est testé sur des animaux.

Moi le plus possible, les produits que je prends ce sont des produits qui ne sont pas testés sur les animaux, mais je ne vais pas critiquer un végane qui fait déjà beaucoup pour l'environnement et qui va prendre un vaccin testé sur les animaux. Et là quand j'ai parlé des vaccins tels quels, j'ai dit que je jugeais personne qui prenait des vaccins, que toute ma famille prenait un vaccin et que c'était correct, et qu'il y a bien des gens sur la planète qui ont besoin de vaccin. Tout ça j'ai dit ça dans l'entrevue, mais c'est sûr que dans le Journal ce n'est pas écrit. 

J'ai dit que moi, en tant qu'être humain, je ne crois pas aux vaccins pour moi. J'ai seulement parlé pour moi parce que ce que je crois c'est que si tu es capable de tenir un corps sain, un corps alcalin, je crois que mon corps est capable de battre pratiquement n'importe quel virus. Alors que si je n'étais pas en santé, si mon corps était plus acide, ça serait plus dur pour mon corps de combattre un virus. Donc je parlais pour moi, je n'essayais pas de décourager les gens de faire quelque chose c'est une décision personnelle. Comme je ne vous blâme pas si vous mangez de la viande. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook Georges Laraque · Crédit Photo: Facebook Georges Laraque