Geneviève Pettersen revient avec émotion sur ses propos controversés à l'endroit d'Élisabeth Rioux

Elle revient sur la controverse

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Geneviève Pettersen était de passage sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche soir, pour parler du fils La déesse des mouches à feu, en compagnie de la réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette et de la comédienne Kelly Depeault. Les trois femmes ont parlé du retour en salles du film très attendu et on suggère fortement à tous ceux qui ne l'ont pas encore vu de se rendre au cinéma pour assister à ce chef-d'oeuvre troublant de vérité.

En fin d'entrevue, Guy A. Lepage a demandé à Pettersen de revenir sur les propos controversés qu'elle a faits à l'endroit de la femme d'affaires et influenceure Élisabeth Rioux, il y a quelques mois, qui l'avaient plongée dans une importante controverse. Rappelons qu'Élisabeth Rioux a fait une sortie publique pour accuser son ex-conjoint de violence conjugale et que l'animatrice, chroniqueuse et autrice avait émis des commentaires jugés déplacés sur les ondes de LCN et QUB Radio. Au lieu d'aborder le sujet très délicat et important de la violence conjugale, elle avait plutôt affirmé  que le plus grand atout d'Élisabeth Rioux était son fessier et qu'elle avait fait tellement de chirurgies plastique que ça n'avait même plus l'air humain.

Pettersen s'était excusée pour ses propos et avait affirmé que cet épisode l'avait beaucoup marquée. Guy A. Lepage lui a demandé de revenir sur le sujet en lui demandant ce qu'elle en tirait, quelques mois plus tard.

C'est une Geneviève Pettersen visiblement émue qui a déclaré:

« Cette fois-là j'ai vraiment été un être humain de marde. Vraiment. Quand je repense à ça je ne suis pas fière. Pantoute. Je regrette ce que j'ai dit parce que la chose qui est la pire, je pense, pour les personnes qui dénoncent la violence conjugale c'est d'avoir peur des représailles, d'avoir peur de ce qui va être dit sur nous, de la réaction qu'on va engendrer.

Et moi, j'ai fait exactement ce qu'il faut ne pas faire. C'est à dire avoir une réaction de marde. Je comprends les gens d'avoir été fâchés, je comprends les gens d'avoir été déçus, parce que j'aurais été fâchée et déçue moi avec. Vraiment! »

Source: Tout le monde en parle · Crédit Photo: Tout le monde en parle