François Legault demande l'appui des Québécois pour faire passer le projet de loi 61

Il tend la main aux Québécois

Monde de Stars
François Legault demande l'appui des Québécois pour faire passer le projet de loi 61

Le projet de loi 61 sur la relance de l'économie québécoise fait beaucoup parler de lui, depuis quelques jours. Vendredi matin, François Legault a adressé un long message à Québécoises et aux Québécois pour leur demander leur appui pour ce projet de loi controversé.

Les partis d'opposition et plusieurs groupes de pression ont fortement critiqué le projet de loi, récemment, mais alors que sessions parlementaire tire à sa fin et que le gouvernement essaie tant bien que mal de s'entendre avec le Parti libéral, le Parti québécois et Québec solidaire, le premier ministre a décidé d'écrire directement aux Québécois.

François Legault a noté que trois aspects du projet de loi avaient été particulièrement critiqués et que son gouvernement a présenté des amendements pour tenir compte des doutes exprimés.

Voici le message que le premier ministre a publié sur sa page Facebook, vendredi matin:

« Bonjour tout le monde,

Je vous écris de bon matin parce que j’ai besoin de votre appui. Dans les prochaines heures, les partis d’opposition devront décider si oui ou non, ils veulent nous aider à relancer l’économie québécoise et construire plus rapidement les écoles, les hôpitaux, les projets de transport en commun et à réparer nos routes maganées.

On veut aussi accélérer la rénovation des CHSLD et des maisons des aînés. On doit bien ça à ceux qui ont bâti le Québec.

Ces projets-là sont attendus dans toutes les régions du Québec.

On en a besoin. C’est pas du luxe et c’est pas vrai que de construire un CHSLD au Québec ça doit prendre entre 4 et 7 ans.

Votre gouvernement a déposé le projet de loi 61 pour qu’on puisse aller plus vite.

Dès le départ, on a dit à l’opposition qu’on voulait travailler avec eux pour améliorer la loi.

Ils ont soulevé des inquiétudes sur trois aspects principaux: la protection de l’environnement, l’article 50 sur l’intégrité des contrats publics et la période de temps où s’applique l’état d’urgence sanitaire.

On a écouté et on a déposé des amendements:

- qui resserrent les contrôles pour protéger l’environnement 

- en retirant l’article 50 

- et en terminant l’état d’urgence sanitaire au 1er octobre

Malgré ces changements, les partis d’opposition ont décidé de refuser la main tendue par le gouvernement.

Hier, les maires des villes de toutes les régions ont multiplié les appels pour que l’opposition poursuive les discussions.

Mais l’opposition préfère marquer des points politiques au lieu de travailler de bonne foi pour relancer l’économie et construire les équipements attendus par les Québécois.

Mais j’ai encore l’espoir qu’ils changent d’attitude, qu’ils votent pour le principe de la loi et qu’on puisse continuer les discussions la semaine prochaine.

On doit aux Québécois d’au moins essayer de nous entendre.

Avec de la bonne foi, je suis sûr qu’on est capable de s’entendre. »

Bonjour tout le monde, Je vous écris de bon matin parce que j’ai besoin de votre appui. Dans les prochaines heures,...

Posted by François Legault on Friday, June 12, 2020

Comme à chaque fois qu'on parle de ce projet de loi, les réactions sont nombreuses et assez polarisées. Voici certains commentaires laissés sous sa publication:

«  Vous savez quoi M.Legault nous avons confiance en vous et nous savons très bien que les partis de l’opposition cherchent à nuire inutilement aux projets de relance de l’économie. On s’en souviendra parce que là il ne se magasine pas un capitale politique pour les prochaines élections.....nous vous appuyons... »

« La démocratie est importante pour le futur de mes enfants c'est non »

« J’appuie. Bravo a votre gouvernement »

« En accord avec votre projet, j'appuie. »

« Pensez d'abord à respecter l'environnement svp »

« Absolument d'accord avec ça a 100% »