EXTRAIT: Exaspérée, Caroline Néron pète sa coche en direct à Tout le monde en parle

Un premier extrait qui donne hâte de voir le reste de l'entrevue

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,749 3.7k Partages

C'est une entrevue très attendue que celle de Caroline Néron à Tout le monde en parle, qui sera diffusée dimanche soir sur les ondes d'ICI Radio Canada Télé, pour la première émission de l'année du talk-show dominical. L'émission a mis en ligne un premier extrait explosif où on voit la femme d'affaires péter sa coche sur le plateau. Voici un compte-rendu de ce qu'on y entend.

« J'ai des employés qui ont peur, affirme Caroline Néron, visiblement exaspérée par la situation. Qui ont peur de leur job. Leur famille ont peur. Ma mère est descendue de la Floride cette semaine parce qu'elle n'est plus capable. Le mont sont comme... Ça va au-delà de juste publier un article. Un article pour quoi? Pour détruire quoi? J'ai tu violé, j'ai tu abusé de quelqu'un? Alors c'est quoi que j'ai à m'expliquer devant trois millions de personnes, moi? À savoir les erreurs que j'ai faites... »

À ce moment, elle se tourne vers le public pour leur parler directement.

« Je suis désolée. Je suis vraiment désolée d'avoir fait des erreurs de finance. Je m'excuse. Je m'excuse vraiment. Et je ne le referai plus jamais. Ok? En tout cas du moins je vais essayer de l'éviter. Tsé, c'est comme un peu ridicule quand tu y penses. »

C'est alors que Guy A. Lepage intervient:

« Mais quand même, Caroline, tu as fait partie de l'émission Dans l'oeil du dragon pendant deux saisons, et pendant que tu donnais des conseils à des concurrents, tu avais toi-même des problèmes financiers. Est-ce que tu te sentais un peu comme une imposteure? »

« Vraiment pas, répond-elle immédiatement. Au contraire, j'étais la mieux placée pour leur donner des commentaires, les encadrer. Et on s'entend...à chacun sa force. Je ne suis pas allée parler de finance. Tu ne m'as jamais vue parler de finance en avant. Par contre du développement des affaires, du marketing pis du produit, je peux t'en parler demain matin. Et c'est ce que j'ai fait. Juste à titre d'exemple, Ola Bamboo, quand je les ai rencontrés sur le show ils avaient 30 000 $ de chiffre d'affaires et une trentaine de clients. Avant même que l'émission sorte, j'avais été voir par moi-même Jean Coutu, Pharmaprix, Uniprix, Brunet, Costco, Métro. Je leur ai ouvert 1000 points de vente, ils sont passés de 30 000 $ à 1,3 million. Juste avec l'expansion naturelle de ces points de vente ils devraient passer à 2,3 millions cette année, ils ont chacun une job, ils sont tous rendus dans l'entreprise, ils travaillent très fort. Et j'en ai fait avec plein d'autres entreprises. »

Pour voir l'extrait en question c'est ici.

Voici ce qu'on peut lire sur le site de Tout le monde en parle:

«Visiblement sonnée par un dossier de La Presse exposant les difficultés de son entreprise de bijoux, Caroline Néron tient à répondre à ses détracteurs et à mettre les choses en perspective. Les déboires de son entreprise font suite à une expansion trop rapide qui, selon elle, l’a amenée à prendre des risques qui n’ont pas donné les résultats escomptés. Malgré tout, et en dépit de la crise qui touche tout le secteur du commerce de détail, elle est convaincue que la restructuration en cours remettra son entreprise sur les rails. Quand la dragonne se fâche, elle expose sa ferveur tout feu tout flamme.»

Partager sur Facebook
3,749 3.7k Partages

Source: Tout le monde en parle
Crédit Photo: Tout le monde en parle