Éric Salvail: Sophie Durocher pose de sérieuses questions et elle ne comprend pas du tout

Elle ne comprend pas du tout

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
374 374 Partages

Le monde du show business québécois a reçu toute une onde de choc, au cours des derniers jours, alors qu'Éric Salvail a été formellement accusé d'agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration. Bien sûr, l'ancien animateur vedette est innocent jusqu'à preuve du contraire et on ne fera assurément pas son procès dans les médias. Mais il est clair qu'avec les derniers développements, les chances de revoir Éric Salvail faire un retour à la télévision prochainement sont quasi nulles.

Mais malgré tout, il persiste un noyau dur de fans d'Éric Salvail qui lui demeurent fidèles peu importe les allégations, et maintenant les accusations. Dans une chronique publiée sur le site du Journal de Montréal intitulée «Le mystère Éric Salvail», la chroniqueuse Sophie Durocher affirme qu'elle a beaucoup de difficulté à comprendre que ses fans continuent de le défendre, malgré tout ce qui est sorti.

Voici un extrait de sa chronique, qu'on vous invite fortement à lire en intégralité sur le site du Journal de Montréal:

« Mais maintenant que la police a mené son enquête et que le DPCP a déposé des accusations, ces fans finis seraient-ils aussi à l’aise de se faire prendre en photo avec lui ?

C’est une chose de lire un reportage dans le journal. C’en est une autre de savoir que la police et les procureurs de la Couronne sont convaincus qu’ils vont pouvoir prouver en cour que Salvail est coupable, même si l’on respecte la présomption d’innocence.

Le public québécois est particulier. Quand il aime, il aime. Il est prêt à applaudir un Hells, prêt à serrer la main d’un boxeur accusé d’avoir violé ses filles.

J’ai hâte de voir ce que choisira de faire Éric Salvail. S’il plaide coupable, il s’évite un procès où des détails gênants et un interrogatoire humiliant pourraient être ravageurs.

Mais je suis convaincue que pour le noyau dur de son fan club, ce qu’il a fait ou pas fait n’a aucune importance. Ils aiment l’animateur qui les a fait rire, les a émus, leur a fait oublier pendant une heure leur quotidien ordinaire. »

Et vous, comprenez-vous le phénomène de ceux qui défendent Éric Salvail coûte que coûte?

Partager sur Facebook
374 374 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook