Éric Lapointe fait une véritable déclaration d'amour à ses deux enfants

Une texte qui ne laissera aucun parent indifférent

Monde de Stars
Éric Lapointe fait une véritable déclaration d'amour à ses deux enfants

Éric Lapointe nous présente son huitième album, Délivrance, qui arrive près de quatre ans et demi après Jour de nuit, le dernier opus qu'il avait offert à ses fans, en 2013. S'il a attendu aussi longtemps avant de proposer du nouveau matériel à ses fans, c'est notamment parce que l'aventure de La Voix l'a tenu très occupé au cours des dernières années, mais également parce qu'il a dû vivre son deuil.

Le décès du parolier Roger Tabra, qui nous a quittés en mars 2016 a créé un véritable vide dans la vie d'Éric Lapointe, lui qui le considérait comme un deuxième père.

« J’avais un deuil à faire, mais il y avait aussi une espèce de complexe, de léthargie qui s’était installée », a-t-il expliqué en entrevue avec l'Agence QMI.

« Avant, j’avais toujours le regard de Roger par-dessus mon épaule, pour approuver ce que j’écrivais. C’était mon mentor, mon grand ami, mon deuxième père, même, à la limite. »

Le déclic est arrivé au moment où le rockeur au coeur tendre a eu la force d'ouvrir le dossier de textes que Roger Tabra lui avait légué. À ce moment, il a su que son deuil était fait. Mais il a tout de même tenu à ce que Roger Tabra soit présent pour la création de son nouvel album.

« En studio, j’ai accroché un gros cadre de Roger­­­. J’ai eu l’impression qu’il était présent avec moi tout le long de la production. Même que des fois, ma conjointe descendait pour m’apporter à manger [...] et elle me pensait fou parce qu’elle me surprenait en train de parler à Roger. »

Une chanson pour ses enfants

Parmi ses nouvelles chansons, il y en a une qui retient tout particulièrement l'attention et il s'agit de la toute dernière pièce de l'album, intitulée Sans vous, qui se veut une déclaration d'amour à ses enfants.

«Sans vous, j'aurais fini tout seul, je serais passé à côté de ma vie», chante-t-il à ses deux trésors Christophe-Arthur et Édouard, qui ont respectivement 7 et 6 ans.

« Jeune, je ne voulais pas avoir d’enfant et j’ai jasé de ça avec Luc, raconte-t-il, toujours en entrevue avec l'Agence QMI. Durant la conversation, à un moment donné, je lui ai dit que si je n’avais pas eu mes enfants, je serais passé à côté de ma vie. Il est parti de chez moi avec cette phrase-là en tête et le lendemain matin, il m’a envoyé le texte de la chanson. »

Une chose est sûre, on a extrêmement hâte de pouvoir écouter ce nouvel album qui sera disponible le 4 mai.