Éric Lapointe a réservé toute une surprise à un couple de sans-abris

Une autre preuve de son grand coeur!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il y a encore de la bonté dans la race humaine et à travers le lot de mauvaises nouvelles et d'histoires tragiques qui nous sont rapportées chaque jour, ça fait toujours du bien de s'arrêter et d'apprécier les moments d'entraide et de générosité, lorsqu'il y en a. Et c'est la journaliste culturelle Émilie Brassard qui a partagé, sur sa page Facebook, une magnifique anecdote qu'elle a pu observer de ses yeux, mettant en vedette l'une de nos plus grandes vedettes québécoises: Éric Lapointe.

Voici le touchant texte que la journaliste Émilie Brassard a partagé sur sa page Facebook:

« Lapointe de l’iceberg

Saviez-vous qu’il y a beaucoup de bonté humaine. Douce et gratuite. Mais qu’elle ne nous est que très faiblement présentée. Comme la pointe d’un iceberg. On ne voit qu’une petite partie de l’immense glacier qui se cache sous l’eau.

J’ai vu, il y a une semaine, une petite partie d’un iceberg et j’ai envie de vous la partager:

Je suis à une station service. Je remarque de loin un couple assis par terre près de la porte du dépanneur. Un homme et une femme que la vie semble avoir boudé, que la société a laissé tomber il y a fort longtemps, demandant de la monnaie aux passants qui les évitent aussitôt du regard et de proximité. Tous, sauf un. Stationné tout près, il ne fait pas que passer par là. Non. Il va directement les rencontrer. La dame ne comprend pas trop pourquoi cet homme aux lunettes de soleil se dirige vers eux.

Il leur parle puis, contrairement à tous les autres qui les évitent comme si ils avaient la peste, lui, il fait une grande accolade à la dame qui devient soudainement envahie d’un immense bonheur. Elle est émue. Très émue.

L’homme aux lunettes de soleil prend le temps de jaser un peu avec eux avant de retourner dans son véhicule. La dame elle, saute de joie, crie, pleure et arrête tout le monde pour leur partager son bonheur. Un bonheur dont elle va se souvenirs longtemps, je crois. Moi aussi, parce que j’ai trouvé ça beau, ce moment là.

Et cet iceberg qui s’attarde à l’humain, se fichant bien de sa couverture, il porte bien son nom : Éric Lapointe. Comme la pointe de l’iceberg. »

En quelques heures, la publication a récolté plusieurs centaines de mentions j'aime, en plus de générer de très nombreux commentaires. En voici d'ailleurs quelques uns que l'on a spécialement sélectionnés pour vous:

« Wow beau partage ?. Il y a encore de l'espoir dans le genre humain ? »

« Notre rockeur au grand cœur... »

« Très beau témoignage Emilie je partage bonne journée à toi! »

Partager sur Facebook
0 0 Partages