Éric Duhaime et Radio X mettent en demeure Catherine Dorion

La député déplore la «crise du bacon nationale» d'Éric Duhaime

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
403 403 Partages

Dimanche dernier, l'animateur du FM93 Éric Duhaime a publié un message d'avertissement à l'attention de la députée Catherine Dorion, de Québec Solidaire. Il réagissait ainsi aux tenus propos par Catherine Dorion et la chanteuse Safia Nolin dans un balado diffusé la semaine dernière. À un moment de la conversation, les deux femmes discutaient de l'influence néfaste que peuvent avoir certains chroniqueurs de droite et certaines radios de Québec sur le climat social. Catherine Dorion y était alors allée d'une déclaration incendiaire: «Oui, ils vont radicaliser du monde qui font des actes haineux et qui font des meurtres.»

Voici la réponse d'Éric Duhaime qui a visiblement été piqué au vif: 

« Catherine Dorion DOIT se rétracter et s’excuser.
Elle nous accuse d’inciter nos auditeurs à tuer.
Une conseillère municipale d’Anjou a tenu des propos jugés islamophobes la semaine dernière.
Elle s’est excusée, a été expulsée de son parti et a une plainte déposée contre elle à la Commission municipale.
Ça suffit le deux poids, deux mesures de la gauche radicale! J’attend la députée solidaire de pied ferme demain à 15h15. #FM93 »

Hier, Catherine Dorion était attendue sur le plateau d'Éric Duhaime à 15h15 pour commenter les propos qu'elle avait tenus dans son podcast. Or, avant même de pouvoir s'expliquer, la député a reçu en matinée des mises en demeure d'Éric Duhaime ainsi que de Radio X, un ancien employeur de Duhaime se sentant également visé, en tant que «radio de Québec». 

Cela a visiblement refroidi Mme Dorion, qui a répliqué à Duhaime par l'entremise d'une vidéo sur Facebook. « Dans le contexte, je suis pas conne, j'irai pas la fosse au lion avec des menaces dans la face » explique-t-elle pour justifier son absence au FM93. Elle en profite ensuite pour reprendre ce qu'elle prévoyait expliquer en ondes devant Duhaime.

« Vous faites des campagnes sur la liberté d'expression, mais dès qu'on ose s'exprimer sur vous autres, vous paniquez, vous envoyez des mises en demeure, vous savez plus quoi faire, vous tenez plus en place » exprime-t-elle. 

«Je pense que vous capotez parce que vous savez que le vent pourrait virer de bord » indique Mme Dorion un peu plus loin. 

Éric Duhaime est évidemment revenu à la charge suite à cette vidéo, sans démordre une seule seconde de sa position.

«Mme Dorion, ça arrive de dire des conneries quand on est une personnalité publique. J’en sais quelque chose: ça m’est déjà arrivé», a-t-il lancé en appelant la députée à avoir «l’humilité» de présenter ses excuses.   

«Vous m’accusez de crimes que je n’ai jamais commis, pis vous voulez polluer ma vie. Je ne vous laisserai pas faire. [...] Vous allez recevoir dans les prochaines heures une mise en demeure, pis j’en resterai pas là, croyez-moi», a-t-il ajouté en guise de conclusion au segment de son émission consacrée à cette affaire.

Bref, nous avons l'impression que ce n'est que le début d'une longue saga qui continuera d'alimenter le sempiternel débat entre la gauche et la droite. 

Vous pouvez revoir la conversation entre Catherine Dorion et Safia Nolin ici:

Partager sur Facebook
403 403 Partages

Source: Journal de Québec · Crédit Photo: Facebook