Nouvelles : Éric Bruneau et Fanny Mallette ne tourneront plus avec Sylvain Archambault
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Éric Bruneau et Fanny Mallette ne tourneront plus avec Sylvain Archambault

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
212 212 Partages

On apprend ce matin que les relations d'affaires entre Sylvain Archambault et la production de la série Mensonges sont définitivement rompues. 

À la suite des allégations de harcèlement et d'inconduite sexuelle contre le réalisateur, une prise de conscience à la fois troublante et bouleversante s'est fait entendre, les voix des victimes et des témoins se sont élevées et on savait que plus rien ne serait pareil après la publication de l'article par La Presse. 

Il a fait des excuses (qui n'ont vraiment pas fait l'unanimité) et dans le texte, il exprimait son désir de pouvoir poursuivre la réalisation de la quatrième saison de la série Mensonges:

«Je souhaite terminer les projets en cours dont le tournage de la série MENSONGES 4 et, par la suite, me retirer pour faire le point... pour revoir mes façons de faire, pour m'approprier de nouvelles approches. J'ai l'intention de continuer longtemps à exercer humblement ce magnifique métier, mais je le ferai différemment.» - Sylvain Archambault, réalisateur

Finalement, après une rencontre avec la productrice de la série, Sophie Deschênes, le réalisateur a quitté ses fonctions.

Il a aouté que «le climat de suspicion qui s'est récemment installé dans le milieu artistique à son égard limiterait sa créativité et l'empêcherait d'offrir le niveau de professionnalisme auquel ses partenaires de plateau sont en droit de s'attendre».

Les acteurs de la série, Éric Bruneau, Fanny Mallette, Sylvain Marcel et Mélissa Désormeaux-Poulin, entre autres, n'auront donc plus à travailler avec le réalisateur controversé. 

Les allégations portées contre lui sont issues de témoignages troublants.

Une scène troublante en particulier s'est déroulée pas plus tard qu'en octobre dernier pour le tournage de la quatrième saison de la série Mensonges. Une comédienne qui interprétait une policière devait mettre un vibromasseur dans les sous-vêtements d'une autre comédienne, puis se faire prendre et réprimandée par une collègue. Le réalisateur Sylvain Archambault avait l'habitude de sortir des scénarios: Il a demandé à l'actrice de simuler l'orgasme jusqu'à en tomber sous la table. « Gâte-toi, ma cochonne ! », lui a-t-il crié devant tout le monde. Trois personnes ont raconté exactement la même version des faits. 

« J'ai fait le saut en entendant le réalisateur crier : "T'as voulu être actrice, ben fais-le !" » - Un technicien, La Presse

Une comédienne très populaire dans le monde de la télévision québécoise a déclaré que Sylvain Archambault « [humilie] ses comédiens ».

« J'étais terrorisée, nu-seins, et il me hurlait dessus. J'étais comme prise en otage. Les scènes de sexualité sont tournées comme si on était des prudes. Il ne te demande pas si tu es à l'aise. Il te crie : "Déniaise !" » - Une comédienne ayant récemment tourné avec Sylvain Archambault, La Presse

«Il a souvent laissé tourner la caméra pour me faire dire toutes sortes de niaiseries, parfois à connotation sexuelle. Il m'a demandé de cracher au visage de mon partenaire de scène, de le frapper à coups de poing.» - Une comédienne ayant récemment tourné avec Sylvain Archambault, La Presse

Une autre scène troublante s'est déroulée sur le plateau de Les belles histoires des Pays d'en haut. Un autre comédien a été témoin d'un attouchement sexuel perpétré sur une comédienne de la série: 

« C'était entre deux scènes, la comédienne était avec Sylvain et j'étais assis un peu en retrait. Il discutait avec elle et s'est mis à lui attraper un sein en disant : "Si je te prenais le sein comme ça, oups, ça ne serait pas acceptable. Mais si j'étais sur le côté et que je m'enfargeais, comme ça, ce serait OK." La comédienne riait nerveusement et mon radar me disait qu'elle n'était pas du tout à l'aise. Moi, je ne l'étais pas. Je voulais que ça arrête, alors j'ai dit à la comédienne assez fort : "Hey, tu sais que tu l'as déjà, le rôle ? Tu n'es pas obligée de tolérer ça." Sylvain a ri et il est parti » - Un comédien, La Presse

Sur le plateau de Mensonges, dans une scène sexuelle drôle qui ne nécessitait pas de nudité, Sylvain Archambault s'est tout de même approché d'une actrice pour relever sa jupe, sans l'avertir et sans lui demander la permission. L'actrice a dû insister fortement pour ne pas tourner la scène les fesses à l'air. 

Partager sur Facebook
212 212 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Journal de Montréal