​Encore sous le choc, l'animateur Jean-François Baril se confie: “J'ai tout perdu en même temps”​

Triste histoire...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,625 5.6k Partages

Cet été, l'animateur Jean-François Baril perdait son poste à Rythme FM et son émission de télé à V...

Dans une bouleversante entrevue accordée au magazine Écho-Vedette, l'animateur s'est confié.

«Je prends soin de moi, je me repose, je prends soin de ma famille. Je ne cacherai pas que l'été a été plus difficile. En mai, je racontais aux journalistes que mes contrats étaient renouvelés. Un mois plus tard, mes deux émissions étaient annulées. En ayant un pied à la télé et un autre à la radio, je pensais que c'était impossible de tout perdre en même temps. Mais bon, c'est arrivé.»
- Jean-François Baril

En août dernier, dans un message Facebook annonçant la terminaison de son contrat à la radio, Jean-François Baril confiait ne pas savoir pourquoi, malgré qu'on lui ait confirmé qu'il reviendrait, ses patrons avaient décidé de changer de plan.

Quoiqu'il en soit, quelques mois plus tard, JF attend toujours un appel... mais en attendant la nouvelle job, il n'en revient pas de tout l'amour qu'il reçoit du public...

«Les gens s'informent de moi, l'être humain, pas l'animateur. Il y a même un homme qui m'a proposé de l'argent pour que je puisse continuer à faire vivre ma famille. Je n'en revenais pas que quelqu'un m'apprécie comme ça, que je l'aie assez diverti dans la vie pour qu'il me propose de m'aider financièrement. Je n'ai pas accepté sa proposition, mais c'est très valorisant.»- Jean-François Baril

En ces temps troubles où on découvre le côté sombre de certaines personnalités publiques adorées, lire l'histoire de Jean-François Baril a de quoi rendre triste... Un gentleman sympathique et drôle sans emploi... espérons qu'un boss allume quelque part et lui offre un retour à la télé ou à la radio, qui serait bien mérité.

Qu'en dites-vous?

Partager sur Facebook
5,625 5.6k Partages

Source: Écho-Vedettes
Crédit Photo: Instagram