Dominique Michel a failli mourir durant la canicule, cet été

Ouff! Heureusement, l'histoire se termine bien

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
120 120 Partages

Cet été, Dominique Michel est passée sur le plateau des Échangistes et semblait en pleine forme. Elle avait d'ailleurs fait jaser, puisque plusieurs avaient jugé qu'elle avait beaucoup d'audace de s'être vêtue d'une mini-jupe, à l'âge de 85 ans.

Cependant, bien que la grande humoriste ne fasse pas son âge, la canicule de l'été ne l'a pas épargnée. Souvent, les canicules sont plus difficiles pour les personnes âgées et les jeunes enfants. 

Par une chaleur suffocante, le mois dernier, Mme Michel s’est soudainement sentie très mal, alors qu’elle était à la porte de sa résidence de Montréal. Elle s’est évanouie et s’est effondrée sur le gazon.

Elle a repris connaissance, et a pu rentrer dans son domicile, pour contacter une amie et un médecin. Ce dernier lui a fortement conseillé de se rendre à l’hôpital, ce qu’elle a fait.

Elle a rencontré un spécialiste à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, et quelques heures plus tard, elle subissait une opération. «On m’a posé un pacemaker (stimulateur cardiaque), ça m’a sauvé la vie», assure Mme Michel.

Notre «Dodo» nationale dit qu’elle se remet bien et qu’elle se repose maintenant. «A 86 ans, il faut faire attention», ajoute-t-elle en riant.

La vie humaine étant drôlement faite, bien que notre corps vieillisse avec les années, parfois l'esprit et le coeur ne suivent pas le même rythme. La plupart reste jeune à l'intérieur, avec la même envie de vivre, d'expérimenter, de profiter de notre courte existence.

Dominique Michel dit qu’intérieurement, elle se sent comme si elle avait 20 ans. Mais elle réalise qu’elle en a 4 fois plus. «La vie défile tellement vite», conclut celle qui a toujours fait l’unanimité dans l’amour que lui portent les Québécois.

Biographie

Ce petit bout de femme née le 2 septembre 1932 à Sorel devait connaître toute une carrière artistique. De son vrai nom Aimée Sylvestre, elle a étudié le piano de 1942 à 1950, et est diplômée de l'École Supérieure de Musique de Lachine (où je vis). 

Elle touche d'abord à la chanson avec l'aide de Raymond Lévesque, puis se tourne vers la comédie en se joignant à la troupe de Paul Berval (Le Beu Qui Rit), avant de former un duo fantaisiste avec sa comparse Denise Filiatrault.

Parmi ses succès, notons En veillant sur l'perron en 1957, chanson qui remporta le deuxième prix au concours de la chanson canadienne, Ces bottes sont faites pour marcher qui sera aussi enregistrée par Muguette, Y'a du soleilMommy Daddy, superbe chanson qu'elle chante en duo avec Marc Gélinas Je suis up, je suis down. Elle a aussi chanté la Chanson des Plaines D'Abraham.

Sa carrière télévisuelle passera par l'animation du "P'tit café", ainsi que sa participation à de nombreuses séries humoristiques comme "Moi et l'autre", les "Bye Bye" de fin d'année, ainsi que le téléroman "Dominique" qui furent tous de grands succès.

On la verra aussi au cinéma dans "Tiens-toi bien après les oreilles à papa", "Les aventures d'une jeune veuve", "Le déclin de l'empire américain" avec Louise Portal, ainsi que plusieurs autres.

Partager sur Facebook
120 120 Partages

Source: Le Soleil
Crédit Photo: Les Échangistes