Dévasté par la situation de la résidence Herron, Jean-Luc Mongrain lance un véritable cri du coeur

Toute l'histoire ici...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Vendredi après-midi, les premiers détails de la situation horrifique que l'on connait maintenant en lien avec la résidence Herron à Dorval commençaient à peine à rentrer et on savait déjà que cette histoire allait bouleverser la province...

Hier, le Premier Ministre québécois a même annulé sa journée de congé pour faire le point sur cette situation inacceptable. Ébranlé, il nous a donné des chiffres qui donnent froid dans le dos et c'est avec un certain soulagement qu'on a appris que la police était impliquée dans le dossier.

Une histoire qui a profondément bouleversé les Québécois, dont Jean-Luc Mongrain, qui a utilisé sa nouvelle page Facebook pour lancer un cri du coeur à la défense de nos aînés.

"La situation inacceptable du CHSLD privé Herron de Dorval où de nombreux décès sont survenus, sans doute dû à la négligence de la direction de l’établissement et à son refus de collaborer, a incitée le premier ministre à intervenir. Il y aura une enquête policière sur les circonstances ayant menées à ce drame.

Ça ne date pas d’hier que l’on dénonce le traitement fait aux aînés dans certaines résidences privées. L'isolation, la difficulté à obtenir une place en institution et la peur de dénoncer tant chez les résidents que chez le personnel, sont autant de conditions pouvant entrainer de la négligence, de la maltraitance et de l’exploitation chez ces plus vulnérables de nos concitoyens.

Il est à se demander si notre système à deux vitesses (privé et public) ne serait pas à revoir. J’ai été renversé d’apprendre que le gouvernement a dû obtenir une ordonnance de la cour afin d’avoir accès aux dossiers des patients de la résidence Herron. Il est temps de mettre en place des contrôles serrés dans ce type de résidences. Fini le temps des abuseurs, des marchands de vieillards et des exploiteurs des plus faibles. Le réseau public a sans doute lui aussi ses défis mais si tout n’y est pas parfait, le contrôle et les règles de l’état y sont solidement implantés.

Est-ce que l’on ne devrait pas penser à intégrer toutes les résidences de soins de longue durée au réseau public?" -Jean-Luc Mongrain, Facebook 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook