Des internautes furieux dénoncent la couverture du Échos Vedettes avec Julien Lacroix et Éric Lapointe

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'été dernier laissait place à une vaste vague de dénonciations sur les réseaux sociaux. Et cette semaine, la une du magazine Écho Vedettes, crée son lot de malaise en mettent en vedette Éric Lapointe et Julien Lacroix, rapporte le Journal Métro.

On peut lire sur l'édition du 17 juillet « Des nouvelles de vos vedettes ». On y trouve également Mariana Mazza, Katherine Levac, Debbie Lynch-White, José Théodore, Stéphanie Cloutier, Patrick Huard et Anik Jean.

Rappelons que Julien Lacroix reste retiré des projecteurs depuis l'été dernier à la suite des révélations faites par Le Devoir. De son côté, Éric Lapointe avait plaidé coupable après avoir été accusé de violence conjugale. L'Amphithéâtre Cogeco avait d'ailleurs annulé en juin les spectacles que le chanteur était censé y donner. 

Des internautes n'ont d'ailleurs pas hésité à faire savoir leur colère devant le choix du magazine de faire cette couverture, dont la publication Facebook est désormais supprimée.

Photo : Capture d'écran - Échos Vedettes

Mais le Journal Metro a eu le temps d'en consulter et d'en prendre quelques-uns : 

« On veut pas voir des agresseurs sur des covers de magazines !!! », a écrit une abonnée.

« Total manque de considération pour les victimes, leur imposer de tomber sur la grosse face souriante de leur agresseur en faisant leur épicerie », a ajouté une deuxième.

Un article du magazine fait état de la paternité de l'ancien humoriste, Julien Lacroix. Une abonnée a également tenu à dénoncer la situation : « Tiens, c’est rendu « Échos Agresseurs » ? »

« Et on souhaite à son enfant d’avoir une grande phase du « non »! », a renchéri une autre internaute.

La page féministe Abattoir a également dénoncé la publication du magazine, en parodiant la couverture, et en y ajoutant d'autres personnalités visées par des allégations de nature sexuelle comme Maripier Morin, Gilbert Rozon et Éric Salvail.

« Adjoye Magazine Échos Vedettes vous l'avez un peu échappée celle-là! », écrivent les administrateurs de la page sur Facebook. 

Devant le tollé suscité par sa photo de couverture, Échos Vedettes a retiré la publication de ses réseaux Facebook et Instagram. Mais le magazine est toujours en vente en kiosques. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal Métro · Crédit Photo: Facebook