Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: Une nouvelle victime de Gilbert Rozon sort de l'ombre
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

DERNIÈRE HEURE: Une nouvelle victime de Gilbert Rozon sort de l'ombre

Une autre victime pour le magnat du rire

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
227 227 Partages

Martine Roy, 54 ans, la belle-soeur de Gilbert Rozon, a dévoilé mardi matin sur les ondes du 98,5 FM avoir été agressée sexuellement sur son lieu de travail par l'ex-patron de Juste pour rire au milieu des années 90. 

Dix mois après avoir déposé une plainte au criminel, elle sort de l'ombre en espérant que les procédures judiciaires en cours passent deuxième vitesse puisqu'aucune accusation n'a encore été déposée contre son présumé agresseur.

L'automne dernier, dans la foulée du mouvement #moiaussi, elle s'est rendue dans un poste de police afin de révéler ce qu'il lui était arrivé 25 ans plus tôt. Il faut dire qu'à l'époque, elle était directrice-adjointe du musée Juste pour rire.

Elle explique que le musée présentait des expositions où les visiteurs déambulaient avec des écouteurs à travers les galeries. Un jour, Gilbert s'est présenté au musée et a demandé à lui parler. Il l'a alors amenée dans une loge blanche. 

Elle raconte le difficile événement: «Il m'accote sur le comptoir. Il descend mes culottes et carrément il m'agresse. Et moi, j'ai figé, j'ai complètement figé, parce que je [ne] ne pouvais pas croire ce qui se passait. Je suis une lesbienne, la soeur de son épouse Danielle (...) je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas à qui en parler et j'avais peur. J'avais tellement peur de lui et je savais que personne ne me croirait.»

En juin dernier, Martine Roy déplore avoir été forcée de côtoyer Gilbert Rozon lors des funérailles de sa mère. C'est à ce moment qu'elle a choisi de révéler à sa soeur Danielle qu'elle avait été agressée par son mari.

«Je ne comprends pas pourquoi je dois vivre dans la peur, a-t-elle dit. On est là à applaudir leur courage [des autres présumées victimes], mais il n'y a rien qui se passe», a déclaré Mme Roy au micro du 98,5FM.

Gilbert Rozon a réagi à ces nouvelles révélations sur son compte Twitter. «Je nie catégoriquement ces nouvelles allégations, tout comme les autres qui ont été faites à mon sujet durant les derniers mois.  J'ai l'intention de me défendre et espère que le système de justice, auquel je crois et avec lequel je suis prêt à collaborer, fera la lumière sur ces accusations sans aucun fondement. Je réserve ma version des faits pour ces instances et ne ferai aucun autre commentaire pour le moment», a-t-il précisé.

Partager sur Facebook
227 227 Partages

Source: La Presse et 98,5
Crédit Photo: Le Devoir