DERNIÈRE HEURE: Marilou a accouché de son 2e enfant

Bravo aux parents!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
415 415 Partages

Marilou est maman pour une deuxième fois. C'est mercredi qu'elle a accouché de sa deuxième petite fille et elle en a fait l'annonce jeudi soir sur les médias sociaux en publiant le message suivant:

«C’est dit. Une fleur de plus dans mon jardin. 29.08.18 ?(une douce pensée à notre doula @jacyntheladoula)

Brand new little flower in our garden?»

Voici la magnifique photo qu'elle a publiée, jeudi soir, sur son compte Instagram:

En moins d'une heure, la publication avait récolté plus de 11 000 mentions j'aime, en plus de générer de très nombreux commentaires. En voici quelques uns:

«Oh la première à te féliciter. Beaucoup d'amour dans les bras. Profitez bien de ces premiers moments.»

«Félicitations belle Marilou beaucoup de bonheur !!!❤️»

«La même journée que ma naissance! Sauf que moi c’était en 1976 ?. #virgopower»

«félicitation! que ce jardin te cultive de la joie car les semence se veulent magnifique j'en suis certaine!❤️❤️❤️»

«C'est ma date d'anniversaire! Elle sera douce, calme et très généreuse! ? Félicitations!»

«Aaaah felicitation une petite lion !!!! J'espère que tout à bien été pour toi ! ???»

«Bienvenue dans le club de la rentrée scolaire comme cadeau petit bébé!
Toutes mes félicitations et beaucoup de bonheur à la famille ☺️»

«@mariloubiz jai eu le même reflex il y a un mois ?? depuis j'en mange à chaque semaine ... Ahahahah la vie ✌?»

«Félicitations @mariloubiz et Bienvenue à cette petite fleur?? On vous souhaite que du bonheur et beaucoup d’amour ?»

Une année mouvementée pour Marilou

Le moins que l'on puisse dire c'est que les derniers mois ont été mouvementés pour Marilou, elle qui a d'abord annoncé sa séparation avec son ex-conjoint Alexandre Champagne. On se rappellera que c'est de cette union qu'était née la petite Jeanne, premier enfant de Marilou. Quelques semaines plus tard, on apprenait que la jeune femme était de nouveau en couple. Et très rapidement après elle annonçait qu'elle était déjà enceinte une deuxième fois et qu'elle attendait une deuxième petite fille.

Voici quelques photos publiées sur son compte Instagram au cours des derniers mois:

«C’est un privilège immense et une grande responsabilité que de devenir mère. Rien jusqu’à ce jour ne m’a autant éprouvé et à la fois élevé. C’est une longue route qui forge notre humilité et notre capacité à faire des sacrifices qu’on croyaient impossibles. C’est une histoire d’amour qui donne envie de n’avoir de yeux que pour le potentiel des autres femmes autour, qu’elles soient des mères biologiques, adoptives, spirituelles,ou non. • Je n’ai rien lu de désobligeant à mon sujet depuis l’annonce de ma grossesse, parce que j’ai le choix de voir ce que je veux voir, et que ce n’est pas là que je pose mon regard. Je garde la tête bien haute pour observer tout le beau qui m’entoure, et me donne le droit de ne la baisser que pour regarder la vie qui pousse dans mon ventre. • À toutes les femmes qui liront ce message, certaines que j’admire, d’autres qui me font peur à cause de mes propres blessures, certaines que je ne connais pas, d’autres que j’ai déjà pu jugé à cause de mes propres insécurités, et j’en passe, je veux vous dire, à l’occasion de la journée internationale de la femme, que je crois que ma plus belle contribution est de continuer à polir mon regard et mon cœur pour arriver à encore mieux voir à quel point vous êtes toutes belles... à votre façon.»

«Y’a des surprises qui surprennent et paraissent plus que d’autres. Je savais que je voulais devenir maman pour mon premier bébé, tandis que mon deuxième a voulu que je deviennes la sienne avant même de le savoir moi-même. Bébé d’été avec un amour d’adolescence qui se transforme doucement. 

Voilà, si on se croise ; non, ce n’est pas parce que je mange trop de Buritos. »

«Pendant une période où j’étais davantage active dans les médias et ici, j’ai commencé à avoir honte de ma très grande sensibilité qui fait de moi une personne susceptible de pleurer à tout moment. Que ce soit dans mon salon, ou en entrevue, dès que je suis touchée, quelque chose explose. • J’avais entendu une personne dire que je pleurais pour attirer l’attention et faire pitié. Ça m’avait beaucoup irrité. L’égo. • Alors j’avais commencé à vouloir contrôler mes émotions, pour me montrer moins sensible et moins atteignable. • Quelques mois plus tard, j’ai donné naissance à ma fille. Un mélange de plusieurs facteurs, dont ce désir de vouloir paraître plus forte, m’ont fait commencer à faire des crises d’anxiété. • Au delà de l’énorme défi que représente le fait d’être confronté à l’angoisse, ce que j’ai trouvé le plus effrayant était d’avoir l’impression qu’elle n’aurait pas de fin et que j’étais seule à vivre avec. 

Cette période de ma vie m’a fait prendre conscience de l’importance de s’écouter, de s’exprimer, de s’approfondir, et de ne pas censurer ce qui est le plus vrai de nous. Peu importe comment ça se traduit et peu importe comment c’est reçu.• Que ce qui est sincère n’est jamais mauvais, même quand ça sonne faux de l’angle d’une autre personne. 

C’est #BellCause aujourd’hui et j’avais envie de déposer ça ici pour un peu briser le silence et les tabous en lien avec la santé mentale. • Je m’appelle Marilou, je viens de Longueuil et j’ai fais beaucoup d’angoisse dans les dernières années, comme énormément de gens. 

Ce qui m’a le plus aider à m’en sortir est de transformer ce qui je croyais était une faiblesse chez moi en un moteur formidable. 

Ce n’est pas mon premier défi, ni mon dernier, mais en traversant les prochains, je me promet de me rappeler encore plus fort qu’on est jamais seul, qu’il existe des solutions, et surtout, que c’est par le feu qu’on éprouve l’or ?❤️»

Partager sur Facebook
415 415 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Instagram