DERNIÈRE HEURE: Manon Massé victime d'un accident

La co-porte-parole victime d'un vilain accident

Monde de Stars
DERNIÈRE HEURE: Manon Massé victime d'un accident

Bien mauvaise nouvelle pour la co porte parole de Québec Solidaire Manon Massé qui a été victime d'un vilain accident, dimanche. Elle n'aura d'autre choix que d'être sur le carreau pendant plusieurs semaines, alors qu'elle s'est cassée une jambe en faisant du ski, au Mont Tremblant.

La députée de Sainte Marie Saint Jacques profitait de la magnifique journée de dimanche pour faire du ski de printemps. Mais elle a eu une bien mauvaise surprise. À quelques mois des élections, et avec Québec Solidaire qui espère profiter de l'arrivée de Gabriel Nadeau Dubois pour obtenir les meilleurs résultats de son histoire, l'absence de la co-porte-parole se fera assurément sentir.

Voici le message qu'elle a partagé sur sa page Facebook, lundi après-midi:

«Cette fin de semaine était ma dernière fin de semaine de congé avant le marathon électoral. Ma chum Ghislaine et moi, on est allées profiter du soleil et des pistes du Mont Tremblant, l’une des dernières places où les pentes sont encore ouvertes! Ce dimanche, on s’en allait manger au BBQ des skieurs sur le versant Nord quand mon ski droit s’est pris dans un monticule de neige. J’ai continué vers la gauche... Résultat, fracture du fémur droit. J’entre en salle d’opération aujourd’hui.

Je tiens à remercier la merveilleuse équipe de l’Hôpital Notre-Dame. Votre dévouement me rend fière d’être de Sainte-Marie-Saint-Jacques! J’aimerais aussi saluer les patrouilleurs et les skieurs qui ont sécurisé le lieu de ma chute et qui m’ont prodigué les premiers soins, ainsi que la gang de l’urgence à Sainte-Agathe, qui m’a accueillie et immobilisée avant mon transfert.

Cette vilaine chute et mon opération me forcent à suspendre toutes mes activités pour au moins une semaine. J’ai hâte de vous revoir les deux pieds sur terre!

Manon»

On lui souhaite prompt un rétablissement et beaucoup de courage et de résilience dans cette épreuve. Avec la campagne électorale qui arrive à très grands pas, avouons que le timing aurait pu être meilleur. Mais bon, on ne choisit pas ces choses-là et il n'y a pas vraiment de bon moment pour se fracturer le fémur...

En espérant qu'elle saura prendre du mieux pour être en mesure de donner autant d'énergie qu'elle le voudrait lorsque la vraie campagne commencera. 

Cette fin de semaine était ma dernière fin de semaine de congé avant le marathon électoral. Ma chum Ghislaine et moi, on...

Posted by Manon Massé on Monday, April 23, 2018