Le comédien Gilles Pelletier est décédé

Le comédien s'est éteint ce matin

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,623 4.6k Partages

Le comédien Gilles Pelletier est décédé. Il avait 93 ans.

M. Pelletier a eu plusieurs rôles marquants tant à la télévision qu'au théâtre ou au cinéma. On l'a vu entre autres dans Jésus de Montréal de Denys Arcand, La grande séduction de Jean-François Pouliot et la série télévisée Cormoran. Il était l'époux de Françoise Gratton, décédée en 2014, et le frère de Denise Pelletier.

Biographie

Né en 1925 à Saint-Jovite, l'homme de théâtre se destinait pourtant à une carrière de marin durant sa jeunesse. C'est sa soeur, la comédienne Denise Pelletier, qui l'encourage à monter sur scène, ce qu'il fera dès 1945 avec l'Équipe de Pierre Dagenais.

« Ma première idée était de voguer sur les cinq mers, indiquait le comédien à Catherine Perrin de Médium Large en 2012. La mort d'un équipier a retardé mon départ, et j'ai commencé à faire du théâtre. »

Fils d'un éditeur et critique littéraire, Gilles Pelletier quitte son village natal et s'installe très jeune à Montréal où il suivra une formation intensive auprès de Sita Riddez, François Rozet, Henri Norbert et Eleanor Stuart. 

Il débute au Québec en 1945 avec la troupe de théâtre l'Équipe de Pierre Dagenais dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare et, par la suite, participe à plusieurs de leurs pièces. En 1949, il interprète le rôle-titre de Britanicus de Jean Racine dans une production des Compagnons de Saint-Laurent. 

Au cours de sa carrière, Gilles Pelletier joue dans de nombreux téléthéâtres mais, au cours des années 1950 aussi le personnage du Capitaine Aubert, qu'il interprète dans le téléroman Cap-aux-sorciers, et qui le rend très populaire.

Aussi joue-t-il ensuite dans plusieurs films tournés au Québec dont "La loi du Silence" (I Confess) d'Alfred Hitchcock (1953), Bingo de Jean-Claude Lord (1974) et Jésus de Montréal de Denys Arcand (1989). 

En 1964, avec Georges Groulx et Françoise Gratton, il fonde La Nouvelle Compagnie Théâtrale (NCT) dont la vocation première sera d'initier les étudiants d'art dramatique du Québec au grand répertoire classique. Il y signe plusieurs mises en scène et y défend de nombreux rôles-titres dont Philoctète de Sophocle, Macbeth de Shakespeare, Le Cid de Corneille et Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand.

En 1982, Gilles Pelletier quitte la direction de la NCT qui devient plus tard le Théâtre Denise-Pelletier (1997), en l'honneur de sa soeur. Il poursuit une carrière des plus actives au cinéma, au théâtre et à la télévision; entre autres dans l'Héritage, adaptation télévisuelle du roman de l'auteur québécois Victor-Lévy Beaulieu.

Il se mérite en 1998 l'un des plus prestigieux Prix du Québec, celui qui porte le nom de sa propre soeur et qui honore une personnalité s'étant distinguée dans le domaine des arts.

Partager sur Facebook
4,623 4.6k Partages

Source: Radio-Canada et Wikipédia · Crédit Photo: cinoche.com