DERNIÈRE HEURE: Gilbert Rozon réagit pour la 1re fois aux accusations qui pèsent contre lui

Ses premiers commentaires

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
270 270 Partages

Gilbert Rozon a réagi, mercredi en fin d'après-midi, aux accusations qui ont été déposées contre lui par le Directeur des poursuites criminelles et pénales. Par voie de communiqué, le fondateur de Juste pour rire a affirmé:

«J'ai appris ce matin le dépôt d'accusations à mon encontre concernant un dossier présumé datant d'il y a près de 40 ans. Je vais continuer à me défendre devant la justice et réserve tout commentaire pour cette instance.»

- Gilbert Rozon

Rappelons que le magnat de l'humour a été accusé formellement de viol et d'attentat à la pudeur, mercredi, au terme de longues enquêtes qui ont porté des plaintes venant de plus d'une dizaine de femmes. Tôt mercredi matin, le Journal de Montréal avait suscité la grogne au sein de la population québécoise en affirmant dans sa version papier et sur le Web qu'aucune accusation ne serait portée contre Gilbert Rozon.

Ces affirmations se sont finalement avérées erronées puisque le DPCP a confirmé avoir déposé deux chefs d'accusation contre l'ex-président de Juste pour rire, un pour viol et l'autre pour attentat à la pudeur. Les experts juridiques interrogés au cours des derniers mois avaient invités les gens à s'armer de prudence puisque la preuve est extrêmement difficile à monter dans un dossier d'agression sexuelle qui se serait produite il y a plusieurs années en l'absence de témoin. Comme notre système juridique est basée sur la présomption d'innocence, il faut être en mesure de prouver hors de tout doute raisonnable qu'une infraction a bel et bien eu lieu pour qu'une personne soit condamnée au criminel.

Il est important de rappeler que si le DPCP a décidé de déposer des accusations c'est qu'il était confiant que la preuve amassée serait suffisante pour faire condamner Rozon. 

Gilbert Rozon est également poursuivi au civil par un regroupement de femmes qui se sont auto-baptisées Les Courageuses et qui réclament une somme d'argent importante en réparation. Les poursuites au civil ne peuvent pas résulter en une peine d'emprisonnement, mais le fardeau de la preuve est beaucoup moins élevé qu'au criminel. 

On ne connait toujours pas la date prévue du procès de Gilbert Rozon. 

Partager sur Facebook
270 270 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Facebook