Denis Coderre fait de grandes révélations sur son avenir en politique

L'ex-maire sera de passage à Tout le monde en parle dimanche

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
152 152 Partages

Denis Coderre sera l'un des invités de Guy A. Lepage et Dany Turcotte dimanche prochain à Tout le monde en parle. Comme vous le savez sûrement, l'émission est pré-enregistrée les jeudis soirs et nous avons parfois droit à des extraits en avance. C'est ainsi qu'on a pu voir un extrait de l'entrevue de Denis Coderre, ancien maire de Montréal qui avait été défait à la dernière élection municipale par la mairesse actuelle Valérie Plante, de Projet Montréal. M. Coderre est revenu sur cette défaite, ainsi que sur les moments difficiles qui ont suivi sur le plan personnel.

« Cette défaite-là a fait mal, mais pas nécessairement à cause du résultat politique. J'ai vécu des moments absolument douloureux pendant 2017. J'avais des problèmes de santé importants, j'ai négligé ma santé, j'ai négligé ma famille. J'étais peut-être un maudit bon maire, mais j'étais un très mauvais père à mon avis. On vit tous ça quand on se donne pis on travaille comme des forcenés. Moi j'étais à sept jours par semaine, 20 heures par jour. Pis là tu te dis: est-ce que je suis capable de faire un équilibre entre mon bonheur personnel, on équilibre de vie et puis la politique. Et ça, je vais être honnête avec vous ce soir, je suis prêt à vous dire que je ne me représenterai pas à la prochaine élection » peut-on l'entendre dire dans l'extrait en question. 

Si le retour de M. Coderre en politique municipale est donc exclu, qu'en est-il d'un retour en politique fédérale? Il a en effet été député fédéral sous les couleurs du Parti libéral pendant 16 ans. Or, Denis Coderre a juré qu'il ne voulait plus siéger à la Chambre des communes, lors d'une mêlée avec les médias jeudi matin.

Il avait invité les médias à venir le rencontrer au gym du boxeur Ali Nestor dans Saint-Michel. Il y était pour parler de l'événement 12 rounds d'espoir, un événement caritatif de boxe auquel il participera auquel il participera le 30 mai dans le but de récolter des fonds pour l’organisme Les princes de la rue, dirigé par l’ex-athlète Ali Nestor. 

Il en a profité pour faire taire les rumeurs quant à un retour dans le paysage politique fédéral:  « Le fédéral, c’est non. J’ai donné 20 ans de ma vie et plus. Je n’irai pas au fédéral. J’ai donné, fini », a-t-il clamé au cours d’une entrevue accordée à Radio-Canada, tout en restant flou sur ses ambitions provinciales.

Rappelons que Denis Coderre a connu une perte de poids spectaculaire depuis sa défaite. Après la prostatite aigüe qui l'avait accablé en février 2017 et sa défaite crève-coeur en novembre, il avait décidé de se prendre en main. Ainsi, en moins de deux ans, l'ex-maire est passé de 300 livres à 200 livres en mangeant mieux et en s'entraînant trois fois par semaine. 

Denis Coderre ne chôme pas depuis qu'il a perdu son siège à Montréal. Il occupe diverses fonctions au sein de la compagnie ferroviaire Eurostar, du diffuseur de musique Stingray et de l'Hôpital juif de Montréal. 

Avec l'entrevue donnée aux médias jeudi et l'extrait de Tout le monde en parle, M. Coderre n'a toujours pas abordé la question de la politique provinciale. Plusieurs l'avaient en effet pressenti pour devenir candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec. Selon des proches de l’ex-numéro un de la Ville de Montréal, les chances sont toutefois bien minces qu’il se laisse tenter par la politique provinciale. Ce serait donc bel et bien la fin de la carrière politique pour Denis Coderre.

Ne manquez pas Tout le monde en parle dimanche le 7 avril à 20h sur les ondes de Radio-Canada. Les autres invités de la soirée seront Félix Auger-Aliassime, Me Julius Grey, Christian Dufour, Louise Penny, Isabelle Dessureault, Irène Nyirawizeye Dallaire et Sylvie Dallaire.

Partager sur Facebook
152 152 Partages

Source: Instagram
Crédit Photo: Facebook