Décès de René Angélil: le maire Labeaume n'a qu'un seul regret

Le maire Labeaume aurait voulu avoir plus de temps pour...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le maire de Québec a tenu à rendre à hommage à René Angélil vendredi, lui qui a joué un rôle important dans le partenariat qui lie AEG au Centre Vidéotron.

Régis Labeaume regrette d'ailleurs de ne pas avoir fait visiter le nouvel amphithéâtre au célèbre homme d'affaires avant sa mort.

«J’écrivais à Aldo Giampaolo [le remplaçant de René comme gérant auprès de Céline] ce matin et je lui disais comment j’aurais voulu lui faire visiter l’amphithéâtre. J’aurais aimé ça, faire le tour avec lui», a-t-il déclaré aux journalistes.

Régis Labeaume a tenu à souligner la «générosité impressionnante» de René, lui qui avait reçu une invitation de l'impresario pour un spectacle de Céline Dion à Las Vegas, il y a plusieurs années. Prétextant une «réunion d'affaires», René avait finalement d'autres plans.

«Dans le fond, il n’y avait pas de réunion du tout... Il voulait jaser. Il s’ennuyait de jaser avec des Québécois.»

Revenant sur l'implication de René Angélil dans le dossier de l'amphithéâtre, le maire raconte: «Il voulait que ça marche, l’amphithéâtre à Québec, puis il voulait voir un club à Québec, c’était incroyable. S’il était encore vivant, je suis certain qu’il aurait tenté de tirer toutes les ficelles pour que les Nordiques arrivent à Québec.»

Vantant l'implication du célèbre gérant dans les dossiers chauds du Québec et sa connaissance de la politique d'ici malgré la distance, Régis Labeaume perd un potentiel allié de taille dans son plus grand projet: «S’il était encore vivant, je suis certain qu’il aurait tenté de tirer toutes les ficelles pour que les Nordiques arrivent à Québec.»

Décidément, le départ de René Angélil nous emmène son lot de témoignages émouvants...Photo: Keystone

Partager sur Facebook
0 0 Partages