Décès de la mère de Gilles Duceppe: Richard Martineau n'en revient pas!

C'est tellement triste...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
81 81 Partages

La mère de Gilles Duceppe est décédée dans d'atroces circonstances, dans la nuit de samedi à dimanche, elle qui a été retrouvée morte gelée à l'extérieur de sa résidence pour personnes âgées. Depuis que la nouvelle a été annoncée, lundi, le Québec en entier se questionne à savoir comment est-ce qu'une telle horreur a pu se produire. Dans sa chronique « Réveillez-vous », diffusée sur les ondes de LCN, Richard Martineau est revenu sur la tragédie en se posant plusieurs questions.

Voici un extrait de ce qu'il a affirmé en ondes:

« Ce matin quand on est sorti de notre maison pour marcher vers notre auto, happés par le froid, on a tous pensé à cette pauvre femme de 93 ans qui s'est retrouvée toute seule en plein milieu de la nuit dans un froid horrible. C'est vraiment épouvantable, toutes mes condoléances à la famille Duceppe. Il y a des questions à se poser, on va avoir des détails parce que l'établissement où demeurait Mme Rowley Hotte dit qu'elle portait un manteau d'hiver et si elle n'est pas rentrée ce n'est pas une question de porte mais parce qu'elle aurait eu un malaise elle se serait évanouie. Ils se font très avares de commentaires et il y aura une enquête du coroner, mais écoute. J'ai 57 ans. J'ai pas 93 ans. Et s'il y a une alarme qui sonne en pleine nuit à 4h15 du matin, je suis confus. T'imagines à 93 ans? Et ils ont dit qu'après l'alarme de feu ils avaient pris un intercom pour dire aux locataires de ne pas sortir. Écoute, les personnes âgées ont des problèmes d'audition, il me semble qu'on devrait penser à ça. »

La résidence de Mme Rowley Hotte est un complexe luxueux. 

«Imaginez les résidences qui sont moins luxueuses... quand on pense qu’il a fallu forcer certaines résidences à installer des gicleurs! C’est incroyable que ça puisse arriver». 

On vous encourage fortement à visionner l'extrait en entier sur le site de TVA Nouvelles.

Voici le communiqué que la résidence a émis, lundi, en lien avec la tragédie:

«Les résidences LUX tiennent tout d'abord à offrir leur plus sincères condoléances à Monsieur Gilles Duceppe et à toute sa famille à la suite du triste événement survenu hier dans des circonstances exceptionnelles.  Une enquête est présentement en cours pour déterminer la cause exacte du décès de Mme Hélène Rowley Hotte. Contrairement à l'information partagée dans certains médias, Mme Rowley Hotte portait des vêtements d'hiver lorsqu'elle est sortie à l'extérieur de la résidence. Nos caméras de sécurité montrent qu'elle s'est évanouie quelque temps après être sortie. Nous collaborons évidemment avec les enquêteurs et préférons ne pas commenter davantage ce malheureux événement avant d'en connaître les conclusions. Nous sommes sincèrement désolés pour la famille et les proches de Mme Rowley Hotte. La sécurité et le bien-être de nos résidents a toujours été et demeurent une priorité au sein des résidences LUX.

En raison de l'enquête en cours, aucune entrevue ne sera accordée.»

Toutes nos condoléances à la famille Duceppe en ces moments particulièrement difficiles. C'est franchement horrible comme histoire...

Partager sur Facebook
81 81 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Capture d'écran TVA Nouvelles