Dany Turcotte avoue que c'est la chronique d'Hugo Dumas qui l'a poussé à quitter TLMEP

Un moment de télévision tellement important

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

On a assisté à un moment de télévision absolument bouleversant, dimanche soir, alors que Dany Turcotte était sur le plateau de Tout le monde en parle, mais cette fois sur une chaise d'invité, pour expliquer sa décision. On le sait, celui qui a occupé le poste de Fou du roi pendant 16 saisons et demi a remis sa démission à la direction de Radio-Canada ainsi qu'au producteur Guillaume Lespérance, le 18 février dernier.

C'est un Dany Turcotte extrêmement émotif qui s'est confié à son ami Guy A. Lepage et qui a expliqué pourquoi il avait pris la décision de quitter l'émission, quelques jours après une blague maladroite faite à Mamadi Fara Camara. Cet épisode - qui a pris une proportion démesurée et qui a déchaîné les trolls malheureusement trop nombreux sur les médias sociaux - a représenté une goutte qui a presque fait déborder le vase.

Mais Dany Turcotte a avoué, dimanche soir, que c'est la chronique d'Hugo Dumas publiée le mercredi 17 février dernier, qui avait été la goutte de trop.

« Ça fait 16 ans et demi que je suis assis dans un hot seat comme on dit, un poste polarisant, a expliqué Dany Turcotte lorsque Guy A. Lepage lui a demandé d'expliquer sa décision. À chaque saison j'avais quatre ou cinq événements comme ça qui se produisaient et où je recevais des bêtises pendant cinq, six jours. J'étais comme tanné et c'était la goutte qui a fait déborder le vase. Je n'étais plus capable d'en endurer et j'avais besoin de douceur. »

Guy A. Lepage a alors demandé à son ami à quel moment est-ce qu'il avait pris sa décision.

« Ça commençait à se calmer un peu le mardi et mercredi matin je me lève, j'ouvre mon iPad, j'ouvre La Presse et Hugo Dumas écrit un article sans compassion, assassin, disant que je n'avais pas de jugement. Je suis dit que ça allait réouvrir le robinet des insultes. C'est comme si il devenait la courroie de transmission des haters lui-même. Je me suis demandé si j'avais le goût d'en endurer encore, mais j'étais fatigué de toute cette haine-là. »

Dans sa chronique intitulée « Quand le fou du roi cherche sa case », le chroniqueur télé de La Presse avait été très dur envers Turcotte, affirmant que si le direct allait très bien à Guy A. Lepage, c'était beaucoup plus difficile pour Dany Turcotte.

Voici quelques extraits de la chronique en question:

« Ses remarques plates freinent les discussions et forcent les invités à sourire de façon niaise en serrant les dents. La majorité d’entre eux se retiennent de répliquer, par politesse ou par pudeur. On le voit par contre dans leur regard qu’ils ne trouvent pas ça super drôle. Comme nous dans nos salons. »

[...]

« Le Tout le monde en parle de 2020-2021, qui a regagné en pertinence, fait moins dans les confettis et les paillettes. Les conversations — sur le racisme, la liberté d’expression des profs d’université, les morts de la pandémie — y sont nuancées, délicates, corsées. À quoi sert Dany Turcotte là-dedans ? Lui-même a l’air de se le demander. La production lui a même fourni un scripteur pour l’aider à mieux puncher. Visiblement, ça ne marche pas. »

***

L'équipe de production de Tout le monde en parle avait préparé un best of des meilleurs moments de Dany Turcotte a fil des seize saisons et demi au cours desquelles il a agi à titre de Fou du roi. Voici la très touchante vidéo en question:

Dany Turcotte a réagi, sur Twitter, après son passage à l'émission. Voici ce qu'il a écrit:

« Merci! Encore une fois, je reçois beaucoup de beaux témoignages! Finalement, c’est vrai, l’amour est plus fort que la haine! »

Source: Tout le monde en parle · Crédit Photo: Tout le monde en parle