Claude Legault ne veut plus montrer ses fesses

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
197 197 Partages

Claude Legault a fait une longue entrevue de fond avec La Presse. 

Comme vous le savez, l'acteur a pris une pause de la vie publique pour prendre le temps de se retrouver, de revenir aux sources. 

«J'avais envie de lever le pied pour voir si ce que je faisais était encore ce que j'aimais faire. Je me suis même demandé si je n'en avais pas fait assez, si je ne devrais pas faire autre chose...»

La fatigue s'est emparée de lui alors qu'il menait depuis plusieurs années une double vie: écrivain et acteur. 

Effet, Claude s'adonne depuis longtemps à l'écriture et ce côté de sa vie lui permet de ne pas être trop stressé par le star-système québécois: «Si je perds ma place, au pire, je vais écrire. Je me suis toujours dit que lorsqu'on sera tanné de me voir la face, j'écrirai des séries ou des films pour d'autres».

D'ailleurs, comme scénariste, Claude a l'intention d'opter pour la diversité: «Il y a de moins en moins de rôles pour les femmes de plus de 45 ans. Il faut y réfléchir quand on écrit. Aux minorités visibles aussi». 

En tant qu'acteur cela dit, les projets qu'il choisit d'accepter sont de moins en moins nombreux. Claude veut se défaire de certaines étiquettes, comme celle des «fesse de Claude Legault». 

«Je n'ai jamais été à l'aise avec cette étiquette-là. Et les gens peuvent être très violents sur les réseaux sociaux à propos de ça. «Bon! Encore une série où il va nous montrer sa graine pis son cul!» Ma carrière ne se résume pas à ma paire de fesses!»

En vieillissant, il en fera beaucoup moins, voire pas du tout sauf si le scénario s'y prête vraiment. 

Il aimerait beaucoup vieillir avec une bedaine! Et oui, pour que les gens se disent: «Un sex-symbol, lui? Avec son pot de bière et ses poignées d'amour?»

Même avec quelques livres en plus, Claude Legault sera toujours notre préférée! 

Partager sur Facebook
197 197 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: FlickR / TVAFilms