Claude Fournier traité de grossophobe après un tweet sur le gabarit des chanteuses de Star Académie

Un Tweet maladroit...

Monde de Stars
Claude Fournier traité de grossophobe après un tweet sur le gabarit des chanteuses de Star Académie

Le cinéaste Claude Fournier se retrouve dans l'embarras depuis lundi après-midi, après la publication d'un Tweet maladroit au sujet du gabarit des chanteuses de Star Académie.

Voici la publication qui a mis le feu aux poudres:

« Les jeunes chanteuses ont désormais un nouveau gabarit. Il suffit de voir les finalistes de StarAc. On en n'est plus aux sveltesse des Renée Claude ou Diane Dufresne. »

Il est vrai que l'édition 2021 de Star Académie en est une de diversité, autant au niveau ethnique que corporelle. Est-ce que des jeunes femmes comme Rosalie ou Maëva auraient pu faire leur place dans un concours du genre en 2003, lors de la toute première édition québécoise de Star Académie? Probablement pas et c'est beau de voir à quel point la société québécoise a fait du chemin au cours des deux dernières décennies. 

Mais si on assume que le commentaire de Claude Fournier partait d'une bonne intention, il faut avouer que son Tweet était plutôt maladroit. Et les réactions ne se sont pas fait attendre. Voici certaines des réponses que sa publication a générées:

« Sérieux prend ta retraite des réseaux sociaux tant qu’a dire des âneries pareilles simple d’esprit que tu es »


« Un autre boomer dépassé! Le talent est mis de l’avant pas le body! »


« Mr. Fournier l'époque de Télé-Métropole est révolue. Prière de changer de poste avec votre Jerrold vos phantasmes ne nous intéressent pas. »


« Ben voyons, vous êtes pas sérieux là? M. Fournier, on appelle ça l'inclusion, tout le monde, peut importe son allure physique peut faire ce métier. Malheureusement vous êtes encore à l'ère de la discrimination. Il est probablement trop tard pour vous pour évoluer. »


« C'est passablement étonnant de voir qu'une personne pouvant décocher des commentaires aussi arriérés ait réussi à suivre l'évolution des médias sociaux et à s'ouvrir un compte sur Twitter! 


« Dans chaque party de famille, y'en a un. Soit saoul, soit très épais. Le résultat est pareil: il fait honte à tout le monde... »


Devant les nombreuses réactions suscitées par sa publication, Claude Fournier a tenu à ajouter:

« Après la bordée d'insultes que je viens de recevoir à propos du nouveau gabarit des chanteuses, je demande à la langue française de rayer l'expression ignoble: taille de guêpe. Donc, on ajoute le mot en G aux mots en N et en F. »

« Il y a une certaine ironie à se faire traiter de grossophobe dans les termes les plus GROSSIERS qui soient. »