Une personnalité bien connue des Québécois prend la défense du présumé pédophile Claude Jutra.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

Le célèbre producteur Roch Demers, à qui l'on doit notamment la série de films Contes pour tous, s'est aventuré sur un terrain glissant en prenant la défense du cinéaste Claude Jutra.

C'est donc dimanche matin au Festival de cinéma de la ville de Québec, et ce, peu avant la projection du film La grenouille et la baleine, que le producteur a pris cette position controversée lors d'une entrevue avec le Journal de Québec.

Au sujet des victimes présumées, le producteur s'est permis de lever un doute quant à l'authenticité de leurs propos: "L’un est le fils de Fernand Dansereau, que je connais. Il a dit qu’à l’âge de 12 ans il est allé chez Claude Jutra pour passer la nuit. À un moment donné, il est allé s’étendre à côté de lui dans le lit, il était saoul et il lui a dit «Claude, non, ne fais pas ça» et il est parti. Cinq ou dix ans après, il a revu Claude Jutra et ils ont travaillé ensemble, donc rien de dramatique ne s’est passé là".

D'ailleurs, le producteur n'a pas épargné non plus la deuxième présumée victime: "Il ne veut pas donner son vrai nom pour ne pas faire de tort à sa famille. Mais la famille de Claude Jutra existe aussi. Et tout le milieu et toute sa famille cinématographique. Dans quel environnement vivait-il pour que personne ne détecte quoi que ce soit? Rendu à 16 ans, n’était-il pas capable de réagir? Est-ce utile de ramener cet événement 30 ans plus tard? Il y a des choses qu’on ne sait pas et que j’aurais aimé savoir pour juger correctement la situation."

Enfin, toujours selon Roch Demers, le producteur ne voit pas l'intérêt de salir la mémoire de Claude Jutra puisqu'il est déjà mort depuis une trentaine d'années.

Rappelons qu'il y a quelques mois, deux témoignages ont grandement circulé laissant entendre que le cinéaste Claude Jutra était pédophile et qu'il avait fait subir des agressions sexuelles à de jeunes enfants. Le nom du cinéaste a ainsi été immédiatement rayé de tous les événements et/ou lieux qui lui rendaient hommage.

Voici une photo de Roch Demers:

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Journal de Québec · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube