Catherine Dorion dans l'eau chaude: elle a “liké” un statut Facebook d'une grande violence

Quel manque de jugement!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Catherine Dorion a toujours été reconnue pour son style peu conventionnel, ses coups de gueule et ses frasques... Mais voilà que la députée solidaire se retrouve dans l'eau chaude. A-t-elle été trop loin?

On le sait, les réseaux sociaux peuvent parfois être un égout à ciel ouvert et certains internautes n'en manquent jamais une pour déverser leur fiel sur les personnalités publiques.

C'est le genre de choses que Catherine Dorion dénonce elle-même... mais qu'elle semble aussi encourager.

Parlez-en à Richard Martineau et François Lambert, qui ont vu la députée solidaire "aimer" un statut Facebook qui souhaite leur décès à mots à peine couverts...

Piqués à vif, Martineau et Lambert l'ont dénoncée sur leurs pages Facebook respectives. Voici ce que Richard Marineau écrit:

"Un journaliste d'extrême gauche souhaite que moi et d'autres chroniqueurs servions de cobayes à un " vaccin dangereux " qui pourrait nous donner le coronavirus. Et qui a " liké " cette merde ? CATHERINE DORION ! J'EXIGE DES EXCUSES OFFICIELLES ET PUBLIQUES DE LA PART DE LA DÉPUTÉE ET DE LA PART DE QUÉBEC SOLIDAIRE !!!! C'est ça, votre solidarité, madame Dorion ? Honte à vous, c'est dégueulasse et indigne d'une députée..." -Richard Martineau, Facebook 

Pour sa part, François Lambert ne s'est pas gêné pour remettre en question le jugement de la politicienne.

"Catherine, tu manquais d’attention ? Maintenant, je suis dans la liste des gens qui devraient tester un virus, mais les chances de survie sont nulles. (...) Et bien entendu, Catherine DORION… UNE DÉPUTÉE fait un like sur ce statut de débile. Un like, c’est une approbation. Catherine ? Qu’est-ce que tu veux de plus ? L’état pauvre où il n’y aurait pu d’entreprises, pu de pollution, pu rien. Vous l’avez maintenant. J’espère que tu vas avoir la décence de t’excuser d’avoir endossé un mongol. Tu es une DÉPUTÉE! Encore une fois, tu prouves que le jugement était back order à ta naissance."

Des excuses ont été exigées à Catherine Dorion. On vous tient au courant de la suite des choses...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook