Cancer de la moelle osseuse : Claude Dubois fait le point sur son état de santé

“On est face à l'inconnu...”

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
324 324 Partages

Claude Dubois continue de rouler sa bosse. Son spectacle Dubois en liberté a attiré pas moins de 60 000 spectateurs en deux ans de tournée. Mais derrière ce succès plane aussi l'ombre de son diagnostic de cancer de la moelle osseuse qui a eu l'effet d'une bombe dans sa vie.

Le chanteur s'est entretenu avec le magazine La semaine et a fait le point sur son état de santé.

"Ce qui est fait est fait mais ma situation s'est stabilisée", explique le chanteur à propos des conséquences qu'ont la maladie sur sa santé, avant d'assurer que pour l'instant, tout est sous contrôle. 

"Je remercie ma gang de Saint-Jérôme et le médecin qui ont permis d'arrêter l'évolution de cette maladie", explique Claude Dubois. "Avec la maladie, parfois, on est confronté à la mort, mais la mort fait partie de la vie. Nous allons tous y passer un jour, même si nous ne sommes pas pressés d'y arriver..." 

Le plus gros défi pour quiconque a à vivre avec l'ombre du cancer dans sa vie est de ne pas laisser les idées négatives prendre le dessus.

"En ce qui me concerne, je vis un jour à la fois, en restant positif", lance le père de famille. "J'arrive à surmonter les inquiétudes. La réalité, c'est qu'il faut chaque jour combattre l'insécurité. On est face à l'inconnu. Alors pour répondre à votre question, ma santé va bien, un jour à la fois."

Si on lit entre les lignes, on comprend que le cancer ne progresse pas, mais qu'il n'est pas disparu et que le chanteur et l'équipe médicale qui le suit devront garder un oeil attentif sur la situation.

"Le mal semble s'être arrêté. Nous verrons avec le temps. J'espère que ça peut encourager des gens à ne pas lâcher", conclut Claude Dubois. "Ça me demande un peu plus de courage pour me tenir debout pendant deux heures, mais j'y arrive et je le fais avec beaucoup de bonheur."

En tout cas, en ce temps des fêtes, nous avons une pensée pour lui et pour toutes les personnes qui livrent un dur combat du genre.

On vous invite aussi à lire l'entrevue complète dans la dernière édition du magazine La semaine. 

Partager sur Facebook
324 324 Partages

Source: La semaine
Crédit Photo: YouTube