C'est la guerre sur Twitter entre Sugar Sammy et Sophie Durocher

Ouch..!

Monde de Stars
C'est la guerre sur Twitter entre Sugar Sammy et Sophie Durocher

Ça brasse sur les médias sociaux entre Sophie Durocher et Sugar Sammy depuis quelques jours et les hostilités ont atteint un autre niveau, jeudi, alors que les deux personnalités publiques se sont échangé des attaques assez mesquines sur Twitter.

Le tout a commencé quand Sugar Sammy a publié la blague suivante, en anglais, sur les médias sociaux: « Au Québec, quand les entreprises vont faire faillite, on va s'assurer que ça se fasse en français », en partageant un article de TVA Nouvelles intitulé « Langue française: 50 nouveaux postes à l'OQLF ».

La blague en question n'a pas du tout plu à Sophie Durocher qui a publié une chronique intitulée « La mauvaise joke de Sugar Sammy » . Voici un extrait de la chronique en question:

« C’est comme si Sugar Sammy était incapable d’accepter le fait qu’on veuille vivre en français au Québec.

Sugar Sammy fait une belle carrière en France, où il est juge à l’émission La France a un incroyable talent. La langue officielle est bien le français, en France ? Eh bien, c’est la même chose au Québec !

Pourquoi Sugar Sammy a-t-il un problème avec ça ? S’il veut une province bilingue, il n’y a que le Nouveau-Brunswick qui a ce statut. »

Sur Twitter, Sophie Durocher a alors invité l'humoriste a venir débattre à son émission sur les ondes de QUB Radio:

« Alors, @sugarsammy
, quand est-ce que tu réponds à mon invitation ? Mon émission de radio à @QubRadio
... ou une tranche de pizza dans le Vieux ? »

Et Sugar Sammy de répondre:

« Salut @sophiedurocher
, même si j’étais à l’extérieur depuis 5 ans, je me souviens encore des choses à éviter au Québec: 1- Les chroniqueurs comme toi 2- Les carbs
#JeMeSouviens »

Ce à quoi la chroniqueuse et animatrice a répliqué:

« Bouhouhou. Pourtant, quand j'écrivais des choses formidables au sujet de toi et Simon-Olivier le soir des Olivier, tu me trouvais ben fine. Surout, ne donne des entrevues que quand tu as des billets à vendre. »


Décidément, on n'invitera pas ces deux-là au même party...même lorsqu'on pourra recommencer à faire des partys dans quelques mois...on l'espère !