Brigitte Boisjoli fait de rares révélations sur sa vie privée et raconte comment elle a rencontré son fiancé

«Avec Jonathan, je sais que c’est pour toujours.»

Monde de Stars

Alors qu'elle aura bientôt 40 ans, la chanteuse Brigitte Boisjoli a fait de rares révélations sur sa vie de couple en entrevue avec Pascale Wilhelmy pour le magazine 7 Jours

Celle qui est fiancée l'a dit d'emblée : « Avec Jonathan, je sais que c'est pour toujours ». 

C'est d'ailleurs ce qu'elle souhaitait ardemment. « Il y a deux ans, à mon anniversaire, j’étais avec ma fille et ma famille, mais que je n’avais pas de chum. À table, j’étais la seule qui n’était pas accompagnée. Je m’étais dit qu’à mes 40 ans, je voulais avoir quelqu’un d’assis à cette chaise-là, une personne qui saurait m’aimer comme je dois être aimée. C’est arrivé. J’ai trouvé l’homme qui m’aime comme je dois être aimée. Il y a aussi plein d’autres changements, de gérant et d’équipe. Je suis bien entourée. Et quand on dit être sur son X, je sens que j’y suis », a-t-elle déclaré. 

Elle raconte d'ailleurs comment elle a rencontré l'heureux élu : « J’étais à la radio, et Jonathan, qui est maintenant mon fiancé, voulait m’engager pour une Saint-Jean prochaine. Il est directeur des événements à Drummondville. Jonathan, je le connais depuis que j’ai 21 ans. On est allés à la même école. On s’est informés de comment on allait. Lui, ça faisait 10 ans qu’il était en couple et il était séparé depuis quelque temps. Et là, ç’a été vite. Après un petit jogging et une petite bière, on s’est regardés dans les yeux et ça a pris une couple de secondes... On le savait, que c’était ça ! »

« Ça s’est fait naturellement ! Mais quand même, à nous deux, on a quatre enfants sous le même toit, puisque j’ai Charlie et que lui a trois garçons. C’est sûr qu’on espérait que la rencontre des enfants se passe bien. Il y a plusieurs volets qui auraient pu ne pas fonctionner. Quand on a vu que l’équation marchait dans tous les sens, que les gars m’aimaient, que j’aimais les gars, que ma fille les aimait et qu’ils l’aimaient, eh bien là, on s’est dit: "Ça a bien l’air que ça va marcher !" À la grande surprise de tous, parce qu’on est quand même une grosse famille recomposée, ça fonctionne. J’ai mis ma maison en vente et évidemment, ça s’est vendu vite. Là, Charlie et moi, on déménage! Et si la maison est trop petite pour nous tous, on en trouvera une plus grande! Mais on a du plaisir tous ensemble et on est bien », a-t-elle ajouté.

Au sujet des fiançailles, elle est d'ailleurs encore émue. « Jonathan m’en parlait un petit peu, m’envoyait des sous-messages. Moi, c’est sûr, je suis une amoureuse de l’amour et, oui, j’ai toujours rêvé de me marier. On était dans un chalet dans une pourvoirie, habillés en jogging en mangeant de la truite. Il est devenu super nerveux, et, là, il a sorti une petite boîte... Je capotais! Je suis devenue super émue, et, lui aussi. Il avait préparé un beau discours et, évidemment, j’ai dit oui. Encore là, c’est sûr que, pour plein de gens autour de nous, c’est rapide, mais j’y crois vraiment. Je suis une fille traditionnelle et, si j’ai dit oui, c’est qu’avec Jonathan, je sais que c’est pour toujours. On est très heureux », raconte-t-elle.