Bouleversée, Marie-Claude Barrette va essayer de ne pas s'écrouler sur le tournage de Deux filles le matin

Tous les détails à l'intérieur...

Monde de Stars
Bouleversée, Marie-Claude Barrette va essayer de ne pas s'écrouler sur le tournage de Deux filles le matin

Marie-Claude se doit d'aborder un sujet très difficile avec ses recherchistes pour les prochains épisodes de Deux filles le matin

Il s'agit de deux émissions qui porteront sur le deuil. Elle avoue que le processus est infiniment difficile, d'autant plus qu'il le ramène à sa propre douleur, à l'absence de certains personnes qui l'ont quittée. 

Bouleversée, elle a écrit un message sur sa page Facebook, un peu pour se rappeler des raisons qui la pousse à faire ce genre d'émissions. Évidemment, elle le fait pour vous à la maison. «Je me demande comment animer ces émissions sans m’écrouler», écrit-elle. Si elle s'écroule, nous lui pardonnerons bien sûr. 

Voici ce qu'elle avait à vous dire:

«Je pense à vous,

Animer Deux filles le matin me fait vivre des émotions fortes. Je prépare deux émissions sur le deuil. Je lis le dossier de recherche et je me demande comment animer ces émissions sans m’écrouler tellement les invités ont des histoires touchantes, bouleversantes..

Vincent Vallières sera à mes côtés comme co-pilote. Je sens que nous allons vivre des moments marquants ensemble.

Je sais qu’au moment de regarder ces émissions qui seront en ondes mardi et mercredi, cela vous rappèlera la perte de gens qui vous ont été précieux comme ce que je vis présentement.

On finit par tous se ressembler!!

Merci de nous suivre;-)

Marie-Claude»

Les commentaires sous son message sont d'autant plus poignants:

«J'ai perdu un de mes fils il y a 24 ans, c'est comme si c'était hier, on n'oublie pas, mais on apprend à vivre sans... Ma mère est décédée il y a 4 ans et mon papa il y a 2 ans... C'est la vie, comme disait ma mère, c'est la seule chose juste sur terre, nous allons tous mourrir, ce qui est difficile à vivre c'est l'absence de l'être aimé, ce qui réconforte, c'est de savourer les meilleurs souvenirs...»

«Je viens de vivre 2 deuils il y a de cela 4 ans: ma maman le 13 octobre 2013 et mon amoureux 58 ans, le 13 novembre 2013, un choc total puisqu'il n'avait jamais été malade.»

«Pas que je suis masochiste mais je serai à l’écoute c’est certain. J’ai perdue ma mère alors que je n’avais que 13 ans et mon père alors que j’avais 15 ans... J’ai maintenant 46 ans et toujours en vie. La vie vaut la peine d’être vécue.»

Sur une note un peu moins triste, voici un extrait cocasse d'une émission de cette semaine:

Le vaudou

Dans cet extrait, Marie Renée Patry nous parle notamment de vaudou. Très intéressant! L'épisode est en rappel ce soir à 23h35 ☄

Posted by Deux filles le matin on Wednesday, January 17, 2018