Boucar Diouf explique pourquoi il ne renverra pas ses enfants à l'école cette année, à TLMEP

Un point de vue intéressant

Monde de Stars
Boucar Diouf explique pourquoi il ne renverra pas ses enfants à l'école cette année, à TLMEP

Boucar Diouf était l'un des invités de Tout le monde en parle, qui était présenté une fois de plus en direct, dimanche soir. Fidèle à son habitude, le biologiste, océanographe et humoriste a été un invité en or, démontrant toute sa grande connaissance, sa sagesse et son humour. L'un des moments les plus intéressants de l'entrevue est survenu lorsque Guy A. Lepage a demandé à Boucar Diouf s'il allait décider de renvoyer ses enfants à l'école, une fois que le gouvernement aura décidé d'organiser la réouverture des écoles du Québec.

Il a expliqué qu'il ne renverra pas ses deux enfants à l'école d'ici la fin de l'année, pour plusieurs raisons. D'abord, il a expliqué un peu à la blague que sa femme et l'un de ses enfants avaient la fâcheuse tendance d'avoir des complications dès qu'ils contractent une maladie. Mais plus sérieusement, Boucar Diouf a soulevé des points que plusieurs parents à travers le Québec se posent.

On sait que les jeunes n'ont que très peu de risques d'avoir des complications s'ils contractent la COVID-19. Mais est-ce que les enfants vont transmettre le virus à leurs parents une fois à la maison? Si les parents se retrouvent à l'hôpital, qui est-ce qui va pouvoir s'occuper des enfants? Et surtout, il a affirmé qu'on devraient peut-être attendre de voir les données scientifiques sur le concept d'immunité collective avant de décider de rouvrir le Québec.

Dans un texte publié cette fin de semaine dans La Presse, Boucar Diouf affirmait:

« Comment peut-on ouvrir les écoles au nom d’une immunité collective tout en demandant à la population de porter des masques, de respecter les règles de confinement ou de garder leurs enfants à la maison s’ils le désirent ? Il faut expliquer clairement cette situation, qui semble incohérente.

On sait que cette immunité collective sortie récemment du chapeau du gouvernement repose sur une logique scientifique. On en entend aussi parler abondamment dans les pays européens. Que voulez-vous, pour paraphraser une autre formule, avec la COVID-19, les scientifiques construisent un parachute pendant que le monde est en chute libre. Alors, il faut s’adapter. »

Voici certains commentaires publiés sur Twitter suite à son entrevue à Tout le monde en parle:

« Boucar Diouf n'enverra pas ses enfants à l'école pour le moment si on les rouvre. Il pense que le Québec n'est pas prêt pour un déconfinement. «Le message ne passe pas», dit-il. #TLMEP »

« Tellement d’accord avec Boucar Diouf... Merci.  #tlmep »

« Boucar Diouf, toujours intéressant et pertinent. #tlmep »