Annie-Soleil Proteau et son conjoint Pascal Bérubé victimes de menaces

Une plainte a été déposée à la police

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Annie-Soleil Proteau et son conjoint Pascal Bérubé - chef par intérim du Parti québécois - ont reçu une menace sur les médias sociaux et une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec.

Bérubé a partagé sur son compte Twitter la menace reçue d'un individu qui affirme: «Vous et votre conjointe ne pourrez plus marcher dans les rues bientôt. Nous avions confiance en vous, indépendantiste (supposément) vendu au mondialisme un traitre à la nation. Voilà ce que vous êtes tous les deux. »

Le politicien a affirmé qu'il était capable d'en prendre personnellement, mais qu'il n'acceptait pas qu'on menace sa conjointe Annie-Soleil Proteau de la sorte.

«J’ai la couenne plutôt dure, mais là on vient d’embarquer ma conjointe là-dedans, là, je vois rouge, et là je peux vous assurer que, là, on vient d’atteindre une autre dimension», a-t-il déclaré.

Le premier ministre François Legault a réagi en affirmant que ce genre de menace était complètement inacceptable. Voici ce qu'il a publié sur Twitter, lundi:

« Ces menaces sont totalement inacceptables et doivent être dénoncées haut et fort.
Nous pouvons débattre sereinement, mais les propos haineux et violents n’ont pas leur place dans notre démocratie et ne doivent pas être tolérés. »

Pascal Bérubé a répondu à une question des journalistes lui demandant comment sa conjointe avait réagi aux menaces. Il a affirmé: «Vous la connaissez, elle a du caractère. Je me demande si elle ne serait pas plus dangereuse pour l’individu si elle s’en occupait elle-même. Elle a été élevée dans Hochelaga», a-t-il déclaré, ajoutant à la blague qu'elle «a, ce qu’on appelle, comme dans la série C’est comme ça que je t’aime, des méthodes montréalaises».

Le directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, a déclaré sur Twitter:

« Nous sommes au fait de propos menaçants tenus à l'endroit d'un élu de l'Assemblée nationale ce matin et les actions appropriées seront prises. Toutes les situations du genre sont prises très au sérieux et les gens qui tiennent ce genre de propos s'exposent à des conséquences. »


Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter Pascal Bérubé · Crédit Photo: Instagram Annie-Soleil Proteau