Annie-Soleil Proteau est en deuil

Nos condoléances à l'animatrice...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
374 374 Partages

Annie-Soleil Proteau vit des moments très difficiles.

Sa grand-mère, de qui elle était très proche, est décédée à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont; 

Dans une publication Facebook bouleversante, l'animatrice a rendu un dernier hommage à cette grande femme:

«"Donne-moi ta main."  Quand tu m'as dit ces mots à l'hôpital, tu souriais, mais mes yeux se sont remplis d'eau. J'ai pris ta main dans la mienne. Elle était pleine de bleus, fatiguée des piqûres, plissée par l'épuisement. J'ai pensé à toutes les fois où c'est toi qui prenais ma petite main d'enfant en marchant jusqu'à l'école, chaque jour. Aujourd'hui encore, dans mes grandes noirceurs, ta main était toujours là pour essuyer mes larmes.

Mercredi dernier, je tenais toujours ta main. Et soudainement, tu as poussé ton dernier souffle. J'ai mal, Grand-M'man... Mais c'était le mercredi des Cendres. Et tu es maintenant délivrée.

Ces dernières semaines, tu n'étais plus toujours toi. À l'hôpital, ils ne t'ont connue que dans ta forme évaporée. Crisse de Parkinson - ça t'a tellement brisée que tu m'aurais permis de le dire comme ça. La maladie t'a volée à nous. Mais rien ne volera notre amour pour toi.

Dans chacun de tes sourires, il y avait nous, ta famille. Il y avait ton moulin à coudre. Ton camp à Yamachiche. Ton jardin de fleurs. Ton petit chien Cachou. Ta bicyclette bleue. Et dans le brillant de tes yeux qui s'allumaient encore, il y avait Grand-P'Pa. Ton Roger, qui peut maintenant recommencer à te souffler à l'oreille combien il t'aime.

J'ai grandi en bonne partie chez toi. Tu as été l'un de mes grands réconforts, le phare lumineux dans les tempêtes de mon enfance. On habitait encore à quelques maisons l'une de l'autre, c'était hors de question qu'on s'éloigne.

Mercredi dernier, j'ai été obligée de lâcher ta main, Grand-m'man. Je voulais tellement pas... Mais tu vas continuer de vivre dans mon cœur. Pour l'éternité.

Je t'aime.  X

*Ma grand-mère a passé les trois derniers mois hospitalisée. Malgré son état, elle remerciait constamment le personnel qui prenait soin d'elle. À tous les gens de cœur du 9e étage de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont, je vous redis un immense et très chaleureux merci.»

Partager sur Facebook
374 374 Partages

Source: Facebook d'Annie-Soleil Proteau
Crédit Photo: Facebook d'Annie-Soleil Proteau