Anaïs Favron a dû porter plainte à la police en raison de commentaires reçus après l'entrevue de Maripier Morin

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Anaïs Favron est sur toutes les lèvres depuis dimanche soir, suite à ses interventions remarquées lors de l'entrevue de Maripier Morin, à Tout le monde en parle. Si la grande majorité des observateurs des milieux médiatiques et culturels ont applaudi son attitude lors de la très attendue première apparition publique de Maripier Morin depuis plus de neuf mois, sur les médias sociaux, c'est autre chose.

Encore une fois, le débat semble extrêmement polarisé et les fans inconditionnels de la comédienne et animatrice semblent avoir très mal digéré ses questions insistantes.

Anaïs Favron a confirmé, lundi sur sa page Facebook, qu'elle avait dû porter plainte à la police après l'émission de dimanche soir. Voici ce qu'elle a publié, lundi après-midi:

« Je pèse 120lbs, je porte du x-small.
J’ose pas imaginer ce que les filles rondes reçoivent!
C’est pas beau la haine, mais elle vient 95% du temps des autres femmes! 

Les plaintes à la police sont déjà envoyées, ne vous inquiétez pas!! On va s’occuper de la santé mentale de la magnifique marie-josée! »

On l'a dit et on le répète, les insultes, les menaces et la haine n'ont pas leur place sur les réseaux sociaux et doivent être condamnés. On peut tout à fait être en faveur du retour de Maripier Morin, avoir trouvé qu'Anaïs Favron a été trop insistante dimanche soir et le dire publiquement...tout en restant respectueux. 

On n'a absolument rien contre les opinions divergentes. Au contraire, on encourage le dialogue. Mais lorsque les gens dépassent les bornes il faut le dire et on applaudit Anaïs Favron d'avoir porté plainte à la police s'il y a des gens qui ont été trop loin.

On rappelle qu'on porte une attention toute particulière à la haine en ligne, aux insultes et aux menaces proférées sur notre page Facebook et qu'on ne se gênera pas pour bannir sans préavis les internautes qui dépassent les bornes. 

C'est un engagement clair que l'on a pris depuis plusieurs mois déjà et on dit le plus sérieusement du monde à toutes les personnes qui posent ce genre d'action qu'on ne veut pas de vous ni sur notre site Web, ni sur notre page Facebook.

Source: Facebook Anaïs Favron · Crédit Photo: Tout le monde en parle