Alicia Moffet fait importante mise au point concernant sa fille et ses abonnés

« Elle m'a dit “Maman, la fille elle m'a vraiment fait un saut.” »

Monde de Stars

Alicia Moffet a récemment annoncé qu'elle voulait limiter les apparitions de sa fille, Billie-Lou, sur les réseaux sociaux. En entrevue avec Narcity, elle a expliqué pourquoi elle avait pris cette décision. 

Elle a d'abord précisé que ses « stories sont vraiment 100 % bienveillantes, […] avec aucune colère et malice ».

La chanteuse comprend que les gens soient sous le charme de sa fille, mais toutefois, elle explique que cela donne parfois lieu à des situations étranges dans les lieux publics. « Ça fait en sorte que quand les gens vont me croiser dans la rue, ou à l'épicerie, ou au magasin, whatever, les gens tout de suite vont venir me parler comme si on était amis. Je comprends puis ça me fait full plaisir en passant... », a-t-elle d'abord expliqué. 

Toutefois, certaines personnes du public qui croisent la chanteuse et sa fille leur parlent comme si elles les connaissaient déjà en privé.

« Je vous dirais que la majorité du temps si je suis avec Billie, les gens vont aborder Billie sans m'aborder [...] puis c'est quand même vraiment souvent d'une manière intrusive et intense. Je sais que ce n'est pas de mauvaise foi puis je sais que ça peut être comme "Ah, mon dieu, elle je la suis sur Instagram souvent, je la trouve tellement cute [...]", mais ça crée vraiment une grosse confusion dans la tête d'un enfant de trois ans », ajoute Alicia Moffet. 

Elle cite en exemple une situation survenue récemment : « La personne est arrivée puis elle est vraiment entrée dans la bulle à Billie puis elle était comme "Billie!" puis elle l'a regardée longtemps, elle était proche d'elle puis j'ai vraiment vu dans la face de ma fille qu'elle était comme un peu confuse, "Ah, je la connais-tu?" C'est la première fois que Billie m'exprimait son malaise par rapport à ça parce que quand elle est partie, elle m'a dit "Maman, la fille elle m'a vraiment fait un saut." »

« Je comprends le genre de réactions que ça peut créer. Mais moi, si mettons je me fais aborder de manière intense et intrusive, je m'en fous, je suis une adulte, je vais le gérer, c'est pas grave là. Surtout, je comprends ce qui se passe t'sais, mais la différence c'est qu'un enfant ne comprend pas », poursuit la chanteuse.

Articles recommandés: