Alexandre Champagne a reçu des menaces de mort

Il donne de nouveaux détails sur l'après-Marilou

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
164 164 Partages

Marilou et Alexandre Champagne ont défrayé la manchette plusieurs fois au cours des dernières semaines. Les deux amis qui ne forment plus un couple depuis maintenant un an ont chacun vécu des moments très forts, récemment. Alexandre a annoncé le lancement de son nouveau studio de photographie qui comporte toute une dimension sociale. Et Marilou a dévoilé que non seulement elle avait un nouvel amoureux, mais qu'elle était enceinte pour une deuxième fois.

Au micro de Catherine Perrin, sur les ondes d'ICI Première, Alexandre Champagne est revenu sur les récents développements en expliquant comment la séparation avait été difficile à annoncer.

«Ça fait un an qu'on est séparés mais on a pris le temps avant de l'annoncer parce qu'on devait faire le ménage, et avec un pan public dans notre vie, on se posait la question: est-ce qu'on doit le dire? Est-ce qu'on doit ne pas le dire? On voulait prendre ça d'assaut parce qu'on ne voulait pas qu'il y ait des rumeurs et que les gens commencent à spéculer sur ce qui allait se passer. Tout d'abord pour nos santés mentales respectives parce que c'est exigeant de toujours voir des choses sur nous alors qu'on n'a pas nourri ou qu'on n'a jamais eu le désir de nourrir les magazines à potins.

Mais c'est sûr que toute la période qui a précédé ça, à partir du moment où on a décidé de se séparer, on devait mentir en disant que nous on ne se sépare pas, mais on ne savait pas comment le dire. Il n'y a pas de livre ou de bonne méthode.»

Voici l'entrevue complète, gracieuseté de nos amis chez RadioEGO:

Catherine Perrin a alors demandé à Alexandre Champagne d'expliquer et de commenter toutes les réactions négatives auxquelles Marilou a fait face, suite à l'annonce de sa deuxième grossesse.

«On a le choix dans la vie. On a le choix de voir toutes les réactions positives qu'il y a eu sur les réseaux sociaux où les gens souhaitaient à Marilou d'avoir une grossesse formidable et un bébé en santé. Tout le monde souhaite ça en général, à 99,9%. Il y a quelques réactions qui suscitent plus d'intérêt qui sont des réactions négatives parce qu'on se pose la question: dans quel état est-ce que cette personne-là est pour dire des choses aussi horribles que ça.»

Alexandre y a d'ailleurs ajouté son grain de sel en publiant sur sa page Facebook une lettre adressée à sa fille dans laquelle il envoie un message d'amour et d'espoir.

«J'ai réagi sous la photo Instagram de Marilou pour lui prêter main forte parce Marilou c'est ma meilleure amie, on est très proches, on se connait comme si on était frère et soeur et j'ai voulu prêter main forte à Marilou parce que je savais qu'il allait y avoir des réactions négatives. Et j'ai voulu tourner ça au positif en parlant un peu de mon côté à moi en écrivant une lettre à ma fille. C'était aussi pour clore la discussion pour faire «On est une famille unie, on s'aime beaucoup», il y a des choses qui arrivent dans la vie qu'on ne peut pas prévoir. On fait ça dans l'amour et dans le respect, merci bonsoir. Marilou ne savait pas que j'allais faire ça. Moi j'ai voulu le faire pour détourner l'attention du négativisme de l'événement.»

L'animatrice de l'émission Médium Large a demandé à Alexandre Champagne si Marilou était en quelque sorte un souffre-douleur.

«Je ne pense pas. Si on regarde dans l'ensemble, l'impact positif versus l'impact négatif de Trois fois par jour, du style de vie que Marilou a décidé d'avoir, l'impact est somme toute très positif. Il y a eu des changements dans les habitudes de vie de plusieurs personnes, on a eu beaucoup de messages positifs, mais bien sûr on ne va pas toujours mettre ça de l'avant. Ce dont on entend parler le plus c'est ce qui nous surprend le plus. [...] Il y a très peu d'impact négatif et ça vient de réaction de l'ego. Je veux pas juger ces gens-là, mais moi quand je dis du mal de quelqu'un c'est que je ne suis pas bien à la base.»

«Au début, on trouvait ça assez étrange de faire des recettes de lasagne un peu modifiées et de recevoir des menaces de mort de madame qui s'appelle Diane. C'est extrêmement étrange. J'ose croire que c'est la vague de positif qui va l'emporter et que encore on est capable de se rallier autour d'autre chose que la haine d'une personne. »

Voici d'ailleurs le magnifique message qu'Alexandre Champagne avait écrit à sa fille, il y a quelques semaines.

«Très chère Jeanne, mon amour,

Comme tu le sais depuis un moment, Maman est enceinte. Je sais que selon certaines personnes, ça peut sembler rapide, puisqu'elle et moi sommes séparés depuis à peine un an.

Selon certaines normes morales qui viennent de je-ne-sais trop où, je devrais être triste, dévasté ou en colère.

Mais mon ange, je t'assure qu'il n'en est rien.

Tu es trop jeune pour lire les choses horribles qui sont adressées à Maman sur les réseaux sociaux et je pense que c'est une excellente chose. Ton coeur pur et ton esprit candide ne comprendraient pas pourquoi des humains peuvent être investis d'autant de mépris.

Tristement, on s'y fait, mais on apprend à vivre avec. On ne l'accepte jamais.

C'est d'ailleurs pour cette raison que je t'écris aujourd'hui, pour te parler d'amour, pour briser la haine et pour te donner un exemple de comment ça marche, un coeur. Papa souhaite que tu t'en serves adéquatement, même quand rien ne t'en donne envie. C'est un des exercices les plus périlleux, mais c'est le seul effort qui compte vraiment.

Le Papa de ton frère ou de ta sœur, ce n'est pas moi. C'est un autre homme. Je le connais bien et je veux que tu saches que je l'adore. C'est une personne remarquable qui s'occupe de toi comme de sa propre fille et ça, ça m'apaise. Il n'y aura jamais trop de bonnes personnes dans ta vie Jeanne.

Mon cœur et mon âme sont d'accord, je ferai tout en mon pouvoir pour favoriser ton développement à l'aide du nouveau copain de maman, puisque vous aller partager votre quotidien ensemble. On deviendra la meilleure équipe au monde et on va unir nos cœurs au nom de ton bien-être.

J'ai une confiance aveugle aussi en Maman et je l'aime énormément. Notre statut civil sur papier a changé, mais on ne s'est jamais autant aimé. Je lui dois d'ailleurs beaucoup et elle aussi peut compter sur mon aide en toutes circonstances.

Ta famille est différente, mais ta famille, c'est nous.

Je crois sincèrement que les liens affectifs qu'on développe, transcendent les liens biologiques. L'amour ne connaît pas de limites généalogiques.

Ma chérie, ne doute jamais de notre désir d'unité et de la force de nos caractères. Contre vents et marées on naviguera pour te porter aussi loin que tu le souhaites, même si les vagues sont hautes et qu'elles nous font parfois reculer.

Regarde-nous t'aimer fort et prends soin de ton cœur, on s'occupe du reste.

Chacun de nous connaît sa place et la maintiendra au mieux de sa capacité. On est une famille éclatée, mais on est une famille équilibrée.

J'ai hâte de connaître ton frère ou ta sœur et de vous amener tous les deux au parc.

Je prends mon rôle très au sérieux. Tu es la plus belle chose qui m'est arrivée.

On est là Jeanne, tu peux dormir en paix.»

Partager sur Facebook
164 164 Partages

Source: RadioEGO · Crédit Photo: Facebook