TLMEP : Alexandre Barrette a une opinion tranchée face aux messages haineux des dernières semaines

Un message simple mais très juste

Monde de Stars
TLMEP : Alexandre Barrette a une opinion tranchée face aux messages haineux des dernières semaines

Alors qu’il occupait le siège de coanimateur de la semaine à Tout le monde en parle, Alexandre Barrette a souhaité revenir sur les controverses liées à ce rôle. Après une vague de messages haineux contre Danny Turcotte ou encore les menaces de mort proférées à l’encontre d’Anaïs Favron, l’humoriste avait besoin de livrer sa façon de penser. 

C’est lors de l’ouverture de l’émission de ce dimanche 9 mai que Guy A. Lepage et Alexandre Barrette se sont exprimés après une semaine chargée. Mais ce n’était pas sans compter sur une touche d’humour de la part du fou du roi de la semaine. 

« Quand Radio-Canada m’a appelé pour refaire le rôle du fou du roi, j’en ai conclu que vous aviez apprécié ma première présence. Ils m’ont dit : ''Pas tant, mais il n’y a juste plus personne qui veut le faire''. Je suis très heureux d’être là par dépit ! »

Depuis plusieurs semaines, toutes les interventions des coanimateurs sont attendues et scrutées par le public. Un rôle qui ne vient pas sans réaction explique l’humoriste. 

« Tu m’avais prévenu quand je l’ai fait il y a un mois, tu m’as dit : tu vas voir, Tout le monde en parle c’est assez gros, tu vas avoir ben des commentaires positifs et négatifs. Ce qui a été le cas ! »

Face à un Guy A. Lepage hilare, il a toutefois souhaité redevenir un peu plus sérieux en adressant directement la situation. On rappelle qu’à la suite de l’entrevue de Mariepier Morin et des questions posées par Anaïs Favron, une vague de haine avait déferlé à l’encontre de la coanimatrice de cette semaine-là. 

« Avec la semaine passée, cette semaine les réseaux sociaux s’enflamment sur tout sujet. Il y a beaucoup de violence verbale. Et moi, ça me touche de près, ce phénomène-là. Puis je sais que les slams sont très populaires. Grande grande popularité pour les slams. J’ai écrit un slam sur ce sujet-là » tout en demandant à l’animateur de lui mettre une musique d’accompagnement. 

L’humoriste s’est ainsi lancé dans un slam simple, mais très efficace : « L’intimidaTION, c’est non. Voilà. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il sait comment être clair et concis.

Alexandre Barrette a conclu sa performance en promettant de mettre son oeuvre sur les médias sociaux afin que le public puisse le partager en grand nombre. 

« Partagez ce moment-là. Je vais le rendre aussi disponible sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas un texte, c’est un slam »

Chose promise, c’est ce qu’il a fait hier en partageant l’extrait en intégralité. Il en a même profité pour partager les paroles de son slam pour celles et ceux qui voudraient l’apprendre. 


Le rappeur Koriass a d’ailleurs réagi afin de lui donner ses conseils de pro :  « Bon texte, mais ça manque de structure »

On vous invite à regarder ce numéro en intégralité juste ici : 

«Le slam (convaincant) d'Alexandre Barrette contre l'intimidation sur les réseaux sociaux. #tlmep »

On ne peut pas être plus d’accord avec toi Alexandre !