À VOIR | Simon Olivier-Fecteau s'endort pendant Tout le monde en parle et se confond en excuses

Oups...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
722 722 Partages

Le Bye Bye approche à grands pas et n'en doutez pas, les journées de son chef d'orchestre - Simon-Olivier Fecteau - sont très, très chargées.

Invité jeudi sur le plateau de Tout le monde en parle pour l'émission qui sera diffusée ce dimanche, l'humoriste à la tête de la légendaire revue de fin d'année radio-canadienne n'a pas réussi à passer au travers du tournage sans s'endormir et ça a donné lieu à un moment plutôt cocasse.

Cela dit, Simon-Olivier s'est endormi alors que Jean-Marie Lapointe parlait d'itinérance et il a tenu à s'excuser:

«Le sujet de l’itinérance était très important, mais après quatre heures de tournage, le manque de sommeil causé par le Bye bye a eu raison de moi», explique-t-il, avant de lancer à la blague qu'il donnera au journal L'itinéraire pour se faire pardonner.

C'est l'humoriste lui même qui a partagé la vidéo sur son compte Instagram, ajoutant quelques annotations assez hilarantes.

On vous laisse visionner le tout dans la vidéo ci-dessous.

Parlant de Bye Bye, on souhaite bonne chance à Olivier cette année pour ne pas offenser trop de personnes, alors que le phénomène de la rectitude politique bat son plein... on n'a qu'à penser à la chanson "Baby it's cold outside" qui vient d'être bannie de plusieurs radios dans le monde.

À ce sujet, l'humoriste y est allé d'une suggestion, à la blague.

"On devrait aussi bannir :

“Le p’tit reine au nez rouge” pour mauvais traitement des animaux .

“Mon beau sapin” qui promouvoit la déforestation.

“Minuit chrétien” pour sa non laïcité.

Et “J’ai vu maman embrasser le Père Noël” pour exposition de matériel pornographique à un mineur."

En tout cas, une chose est certaine, on ne manquera pas le Bye Bye cette année, ni Tout le monde en parle dimanche prochain alors que plusieurs invités intéressants s'y sont donnés rendez-vous.

Partager sur Facebook
722 722 Partages

Source: Instagram
Crédit Photo: Facebook