À bout de la violence, un humoriste québécois quitte les réseaux sociaux

Tous les détails ici...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
623 623 Partages

Guy Nantel ne s'est pas fait d'amis chez les progressistes dans les dernières semaines, et il semblerait que les critiques et les violentes menaces à son endroit aient eu raison de son moral.

Via sa page Facebook, l'humoriste a annoncé qu'il se retirait complètement des réseaux sociaux, exaspéré par les menaces de mort et attaques vicieuses qui pleuvent à son endroit depuis sa blague sur Alice Paquet.

Voici ce qu'il écrit:

"Chers amis,Depuis le 1er novembre dernier, j'ai consacré beaucoup de temps et d'énergie à la gestion de crise et plus spécifiquement aux enragés du web. En ce 1er décembre, je vous annonce qu'à partir de maintenant je prendrai un long congé de médias sociaux. Au cours des prochaines semaines (voire mois), je m'absente de Facebook : 0 envois, 0 lecture de commentaires du public, rien!!! Même pas un petit coup d'oeil de temps en temps. Et croyez moi, ce sera un grand bonheur. Évidemment, je suis parfaitement conscient que mes vrais fans sont largement majoritaires sur cette page et c'est toujours un plaisir d'entretenir une relation privilégiée avec vous. D'ailleurs, je suis extrêmement reconnaissant pour votre précieux soutien au cours des dernières semaines. D'ici mon retour, cette page sera donc gérée par mon équipe de production. Je profite de l'occasion pour souhaiter à tous - tant à ceux qui m'aiment qu'à ceux qui m'apprécient moins - une longue période remplie de calme, de paix et de sérénité. En tous cas, c'est ce que je m'offre à partir d'aujourd'hui. À bientôt."
-Guy Nantel

Rappelons qu'il y a deux semaines, l'humoriste dénonçait un comportement qu'il jugeait inacceptable sur le plateau de Tout le monde en parle, comportement qu'il dit fréquent au sein de la gauche québécoise haineuse.

Pour en savoir plus, on vous invite à lire l'article ci-dessous.

Partager sur Facebook
623 623 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook