Marilou revient sur sa fausse couche

Un sujet tabou qui ne devrait pas l'être

Publié le par Monde de Stars dans Les Stars du Web
Partager sur Facebook
72 72 Partages

Marilou, la douce jeune femme derrière le très populaire site de recettes Trois fois par jour, a abordé un sujet très délicat dans une récente publication sur Instagram, où elle revenait sur un épisode douloureux de sa vie. Elle a avoué avoir fait une fausse couche il y a quelques années, après trois mois de grossesse, au même moment où elle sortait son premier livre de recettes. 

Cette semaine, l'animatrice Marie-Ève Janvier était de passage à Deux filles le matin pour parler d'épuisement professionnel et par la bande, de la fausse couche qu'elle a vécue le 24 juin dernier. Cette prise de parole a semblé inspirer d'autres femmes à s'exprimer sur ce sujet d'habitude peu abordé, Marilou la première: 

« Entendre parler de fausse couche dans les derniers jours m’a fait réaliser à quel point je suis chanceuse. Pour en avoir fait une moi aussi, à tout près de trois mois de grossesse, je comprends le vide et l’isolation qui vient avec. J’étais en train de sortir mon premier livre de recettes et j’avais un peu honte. Je vivais ça pas mal seule, aucune idée pourquoi. C’est un peu tabou j’ai l’impression. Et pour vrai, ça m’aurait fait TELLEMENT du bien de savoir qu’on est une méchante gang à se comprendre finalement et qu’il y a de l’espoir pour la suite. La vie est douce comme d’la peau de bébé. »

On rappelle que la fondatrice du blogue Trois fois par jour est aujourd'hui maman de deux petites filles prénommées Jeanne et Rose, cette dernière étant née l'été dernier. 

La fausse couche est un arrêt naturel de la grossesse qui touche environ une grossesse sur cinq. C'est d’ailleurs une des grandes peurs des couples qui attendent un enfant. La majorité des fausses couches (de 80 % à 90 %) se produisent au début de la grossesse, durant les 12 premières semaines. Plus de la moitié des femmes qui en vivent une disent faire face à un véritable deuil. Un sentiment de vide, d’injustice, de tristesse, de colère et de culpabilité sont parmi les émotions le plus souvent vécues. 

Le message de Marilou a visiblement rejoint plusieurs femmes qui cherchaient à se confier, si on se fie aux commentaires recueillis sur Instagram.

« C’est fou.. j’ai eu la même réflection.. Une fausse-couche, c’est un sujet tabou, mais qui, pourtant, arrive TELLEMENT fréquemment. Une fois que tu évoques le sujet, c’est là que tu te rends compte, « OK, je ne suis pas toute seule ». Ça fait du bien de pouvoir en parler et de savoir que c’est la nature, le cours de la vie.. et qu’on n’est surtout pas des « extra-terrestres », qu’on est juste humaine, nous aussi, après tout. ??? »

« Pour en avoir fait 3 oui on se sent seule , poche et isolée , incomprise ... Même jugée d’avoir « encore » de la peine parce qu’on était « juste » enceinte de ...5-6-7 semaines ... du moment que tu vois le + sur le bâton la , tu es maman , tu t’imagine à vie avec ce petit être qui soudainement part et te laisse cet immense vide au creux de ton être ... » 

« Nous ne sommes pas seules. 4 fausses couches que j'appelle maintenant "Mes 4 étoiles". 2 belles fillettes en top-santé aujourd'hui. On grandit de ça, même si sur le coup, c'est siiii difficile. Le vie est bien faite ❤️ »

Partager sur Facebook
72 72 Partages

Source: Hollywood PQ · Crédit Photo: Instagram