Jessie Nadeau est en deuil : elle livre un témoignage poignant sur les médias sociaux

Tous les détails à l'intérieur

Monde de Stars
Jessie Nadeau est en deuil : elle livre un témoignage poignant sur les médias sociaux

Ce n’est pas une semaine facile pour l’ancienne candidate d’Occupation Double Bali. Alors qu’on apprenait il y a quelques jours sa triste séparation avec Marie Gagné, la jeune femme a publié un long message destiné à un proche décédé.

Le message est particulièrement poignant, car Jessie explique qu’il s’agissait de son mentor et de son confident qui l’a initié à l’activisme en 2015. Accompagné des photos de Luis, Jessie Nadeau explique avoir le coeur en miettes. On lui souhaite beaucoup de forces et de courage dans cette étape difficile.

« Le coeur en miettes. Mon ami est décédé. Je me suis retenue de pleurer toute la journée. 

« Il était la définition même du mot générosité. Il avait choisi de vivre dans la pauvreté et avec le minimum afin de donner tout son temps pour les gens dans le besoin et les animaux. » -Jean-Yves Lemay

Il a été un confident ainsi qu’un mentor pour moi. Il m’a initié au militantisme végane en 2015 alors que je venais d’emménager à Montréal. Si ce n’était pas de son influence, je ne serais probablement pas l’activiste que je suis aujourd’hui. Même si on n’était pas d’accord sur tout, j’ai toujours eu un énorme respect pour sa personne. Sa compassion pour les animaux était incommensurable, et son dévouement pour la cause, inégalé. Il m’a fait connaître plusieurs restos ainsi que le Refuge RR, son sanctuaire préféré où je l’ai accompagné à plusieurs reprises pour du bénévolat. Il recueillait des dons et denrées alimentaires pour les animaux, aidait à construire de nouveaux abris, en plus de se rendre disponible pour toute manifestation. Il pensait aux autres avant de penser à lui et donnait sans rien attendre en retour. Je suis loin d’être la seule qu’il a aidé à déménager ou à qui il a offert du soutien moral.

Il s’est donné corps et âme pour faire une différence et s’est battu jusqu’à son dernier souffle avant de mourir d’un rare cancer (carcinome de l'ampoule de Vater).

Mon cher Luis, tu en as tellement fait! Inquiète-toi pas, ta mission se poursuit. Tu en as inspiré une bonne gang pis j’en fais partie. Ta présence va continuer à se faire ressentir. J’aurais aimé pouvoir te dire tout ça en personne avant ton départ. J’ai l’impression d’avoir vécu en dessous d’une roche depuis la pandémie pour avoir manqué à quel point tu étais malade. Je ne peux pas retourner dans le passé, mais disons qu’aujourd’hui j’aimerais ça en maudit. Ce fut un honneur de te côtoyer

Je ne pourrai pas être à ses funérailles, car je vais déjà à celles d’un membre de ma famille le même jour. Les mots de ses ami.es seront enterrés avec ses cendres près de son pommier au Refuge RR. Je vais remettre ma lettre à une amie qui y sera afin qu’elle l’enterre avec les autres »