Vanessa Pilon lance un cri du coeur pour sa fille qui devient viral

L'animatrice a interpellé beaucoup de gens avec sa publication

Monde de Stars

Vanessa Pilon a fait réfléchir plusieurs de ses abonnés sur les réseaux sociaux en partageant une photo de sa fille, Claire, en train de jouer sur le bord de l'eau. L'animatrice et chroniqueuse a désiré conscientiser les gens au sujet du plastique, car elle-même se pose des questions sur l'environnement et les façons de le protéger.

« L’autre jour, en marchant autour du lac, on est tombées sur cette petite mer de jouets pour fabriquer des châteaux.
Claire était ravie de sa découverte, une surprise colorée dans la grisaille.
Pendant que je l’observais jouer avec bonheur dans le sable avec son ti-râteau, ça m’a frappée: C’est tellement mind f*ck que la quasi-totalité des jouets présentement offerts aux enfants soient fabriqués en plastique, une matière qui, on le sait, est énormément problématique pour l’environnement, pour la santé des humains et des écosystèmes.
Pour divertir les enfants, aujourd’hui, on hypothèque leur planète de demain. Derrières les formes colorées, les figurines souriantes et cutes, ce qui se cache, surtout, c’est un immense fardeau de vieilles bébelles difficilement recyclables que les prochaines générations devront gérer.
Mais qu’est-ce qu’on fait, comme parents? On dirait que je me sens pognée dans la loop de la consommation. Tiraillée entre le désir de lui faire plaisir, et la conscience du cadeau empoisonné que ça représente.
J’en ai acheté, des beaux jouets écologiques Montessori en bois, dans un effort pour éviter la dissonance. Laissez-moi vous dire que devant une poupée Reine des neiges qui chante Let it go en 3 langues en flashant des lumières, ou une licorne-pouliche paillettée, c’est rarement le jeu de Mandala aux formes de la nature qui sera l’élu. Des jouets seconde main? On fait ça, aussi. Mais on dirait que je voudrais plus, pour nos enfants. Je voudrais que nous, adultes, collectivement, puissions avoir la conscience et le sens des responsabilités assez élevé pour vraiment avoir de la considération pour nos enfants, au-delà de la gratification immédiate que représente les beaux jouets colorés en plastique. Est-ce que je suis toute seule et vraiment lourde à réfléchir à tout ça, ou y’a d’autres gens qui se disent qu’on peut faire mieux? Par où on prend ça », a-t-elle écrit sur son compte Instagram, mercredi.

Voici d'autres publications faites récemment par Vanessa Pilon sur les réseaux sociaux :